Transport en commun : une grille tarifaire simplifiée dès juillet pour les couronnes nord et sud

Photo de Geneviève Michaud
Par Geneviève Michaud
Transport en commun : une grille tarifaire simplifiée dès juillet pour les couronnes nord et sud
Des autobus du RTL (Photo : Gracieuseté)

La phase 1 de l’importante refonte tarifaire sur laquelle planche l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) depuis un bon bout de temps entrera en vigueur le 1er juillet prochain. L’ARTM a présenté jeudi sa nouvelle grille tarifaire, dont les changements toucheront pour l’instant les couronnes nord et sud ainsi que les municipalités hors territoire.

À LIRE AUSSI : L’ARTM veut augmenter de 60% les services de transport en commun d’ici 2031

Il s’agit de la première phase de mise en place de l’ensemble de la refonte tarifaire, qui sera complétée en juillet 2025.

Simplifier et harmoniser

L’ARTM compte actuellement plus de 700 titres répartis dans 17 grilles tarifaires sur le territoire qu’elle couvre. «Ça se traduit par 85 pages de listes de tarifs», souligne le directeur exécutif Planification des transports et mobilité de l’ARTM Daniel Bergeron.

Le projet de refonte verra ce territoire découpé en quatre zones correspondant aux grands secteurs de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), soit la zone A, qui représente l’agglomération de Montréal; la zone B, comprenant l’agglomération de Longueuil et Laval; la zone C, qui couvre les couronnes nord et sud; et la zone D, qui représente les municipalités se trouvant à l’extérieur du territoire de l’ARTM mais qui sont desservies en vertu d’ententes avec l’Autorité.

(Photo : ARTM)

Les titres proposés dans la grille tarifaire harmonisée se déclineront en deux grandes familles, soit Tous modes et Bus partout.

Les premiers donneront accès à tous les services de transport en commun : autobus, métro, train, REM et véhicules de transport adapté. Ils seront offerts en tarifs par déplacement, de même qu’en forfaits mensuels et annuels. Leur prix variera selon le nombre de zones parcourues.

Les tarifs Bus partout donneront quant à eux accès à tous les services d’autobus de la région, peu importe le nombre de zones parcourues.

À LIRE AUSSI : Organismes, villes et citoyens en faveur d’une taxe kilométrique pour financer le transport en commun

La première phase d’implantation de la refonte touchera seulement les zones C et D, qui verront l’arrivée des titres Tous modes et le retrait de 153 titres qui coûtent actuellement plus chers que les nouveaux titres proposés.

«En plus de simplifier l’offre tarifaire dans les couronnes, cette première phase ouvre la voie à une réelle intégration des services sur le territoire d’Exo, toujours marqué par les frontières opérationnelles héritées des 11 anciens Conseils intermunicipaux de transport (CIT)», explique le directeur général de l’ARTM Benoît Gendron.

Offres spéciales

Dès le 1er juillet, l’ARTM harmonisera également à 40% le rabais offert aux étudiants à temps plein de 18 ans et plus, et ce, sur l’ensemble de son territoire.

Il offrira de plus le transport gratuit aux enfants de 11 ans et moins qui sont accompagnés d’une personne de 14 ans et plus qui en assume la surveillance et qui a acquitté son droit de passage, pour un maximum de 5 enfants.

Par ailleurs, si les modifications tarifaires ne touchent pas l’agglomération de Longueuil cette année, l’ARTM fera tout de même basculer Saint-Bruno-de-Montarville de la zone 5 à la zone 3 actuelle dès juillet, en préparation de la mise en œuvre de la refonte dans la nouvelle zone B en juillet 2022.

La nouvelle grille tarifaire comprend finalement une indexation moyenne de 2% de tous les titres de transport, à l’exception du passage unitaire à Montréal, Laval et Longueuil, qui demeure à 3,50$.

Avantageuse pour 95% des usagers

Si la refonte tarifaire profitera dans son ensemble à 95% des usagers, qui verront un maintien ou une réduction de leurs tarifs, 5% devront assumer une hausse au cours de prochaines années.

On parle ici tout particulièrement des usagers de Brossard qui utilisent les autobus empruntant la voie réservée du pont Samuel-De Champlain et qui devront se diriger prochainement vers le Réseau express métropolitain (REM); des usagers qui empruntent seulement le train de banlieue; ainsi que de quelques cas particuliers.

Pour atténuer les impacts sur les voyageurs, l’ARTM répartira ces hausses de tarif sur 4 ans, et dès 2022 seulement. Sont également prévus des titres REM transitoires, qui seront quant à eux mis en place entre le 1er juillet 2022 et le 1er juillet 2025, avec la mise en service du REM.

À LIRE AUSSI : « On va remplacer la voie réservée par de la fiabilité », assure l’ARTM

Ces quelques rares hausses de tarifs s’accompagneront d’une amélioration des services, souligne par ailleurs l’ARTM. Ainsi, les usagers actuels du train auront par exemple accès, avec un seul et même titre, à l’autobus pour se rendre à la gare ou au métro une fois rendus à Montréal.

«En ce qui concerne l’agglomération de Longueuil, on a actuellement deux réalités, soit les usagers qui traversent vers Montréal en métro et qui paient 144$ par mois, et ceux qui traversent en autobus et qui profitent de tarifs moins chers, à 102$ par mois, rappelle Daniel Bergeron. Avec l’arrivée du REM, on introduira une parité entre tous les usagers.»

Cliquez ici pour consulter la grille tarifaire en vigueur à compter du 1er juillet 2021 pour le transport régulier.

Cliquez ici pour consulter la grille tarifaire en vigueur à compter du 1er juillet 2021 pour les services de transport adapté.

 

Tous les détails

Les usagers du transport en commun peuvent dès aujourd’hui se renseigner sur cette première phase de la refonte tarifaire en consultant le site Web de l’ARTM, artm.quebec/refonte-tarifaire.

Une fonctionnalité supplémentaire y sera également ajoutée dès le 18 mai, soit un menu défilant le nom des municipalités desservies par l’ARTM. En un seul clic, les citoyens sauront quel titre de transport ils pourront utiliser à compter du 1er juillet en fonction de leurs déplacements.

Les usagers sont par ailleurs invités à assister à l’une des deux rencontres d’information virtuelles qui se tiendront les 18 et 19 mai, à 19h, en visitant le artm.quebec/evenements.

 

Faits saillants de la phase 1

  • Déploiement dans les zones C et D des titres mensuels et unitaires Tous modes ainsi que des titres multizones ABC et ABCD, tout en maintenant les titres existants dont les tarifs sont inférieurs aux nouveaux titres.
  • Retrait instantané de 153 titres existants dans les zones C et D dont les tarifs sont supérieurs aux nouveaux titres.
  • Harmonisation des rabais de 40% aux étudiants à temps plein de 18 ans et plus sur l’ensemble du territoire.
  • Gratuité aux enfants de 11 ans et moins accompagnés d’une personne de 14 ans et plus qui en assume la surveillance et qui a acquitté son droit de passage (maximum de 5 enfants) sur l’ensemble du territoire.
  • Basculement de la municipalité de Saint-Bruno-de-Montarville de la zone 5 à la zone 3 actuelle en préparation de la mise en œuvre de la refonte tarifaire dans la nouvelle zone B, en juillet 2022.

 

Étapes d’implantation de la refonte tarifaire

  • Juillet 2021 : émission des titres Tous modes pour les zones C, D, ABC et ABCD; retrait des titres existants dont le tarif est supérieurs aux nouveaux titres; maintien des titres existants dont le tarif est inférieur aux nouveaux titres et hausse progressive sur 4 ans dès 2022.
  • Juillet 2022 : émission des titres Tous modes pour les zones A, B et AB, en incluant le REM; émission des titres Bus partout; et émission des titres REM transitoires.
  • Juillet 2023 : émission des titres Tous modes pour les zones BC, BD et CD.
  • Juillet 2024 : poursuite du retrait progressif des titres existants en zone C.
  • Juillet 2025 : fin du retrait progressif des tarifs existants en zone C et D et fin des tarifs REM transitoires.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires