Les travailleurs de la santé condamnent les impacts néfastes de la réforme Barrette

Les travailleurs de la santé condamnent les impacts néfastes de la réforme Barrette

Les représentants syndicaux dénoncent la réforme Barrette et les conditions de travail précaires des travailleurs de la santé.

Crédit photo : Gracieuseté

Trois ans après la réforme du ministre de la Santé Gaétan Barrette et la création de mégastructures, le personnel syndiqué du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Centre tire la sonnette d’alarme sur ses retombées négatives.

Selon le Conseil central de la Montérégie  regroupant près de 200 syndicats, cette réforme «désorganise le réseau et s’en prend directement aux conditions de travail du personnel». Il dénonce «le trop grand nombre de ressources monopolisées pour gérer la réforme au lieu de se consacrer aux soins et services à la population».

«Dès son adoption, la réforme Barrette concentrait comme jamais les pouvoirs entre les mains d’un ministre qui n’écoute personne, a fustigé la présidente du Conseil central de la Montérégie , lors d’un point de presse tenu ce matin à l’hôpital Charles-LeMoyne. Heureusement, les voix continuent de s’élever contre cette réforme dans la région et c’est bien ce que nous entendons continuer de faire dans les prochains mois.»

En plus de la fusion d’établissements, la Loi 10 implique la renégociation de la convention collective locale du personnel de la région. Pour le syndicat du CISSS Montérégie-Centre , il est urgent d’agir sur des enjeux précis comme la surcharge de travail, l’épuisement et la pénurie de main-d’œuvre.

«Après des années de compressions, il est grand temps de mettre des efforts pour améliorer les conditions de travail du personnel, a lancé le président du Syndicat Jean Mercier . Il faut offrir plus de stabilité et de meilleures conditions de travail pour améliorer les soins à la population de la région, retenir le personnel et attirer la relève.» (S.L.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar