Un album pour enfant signée par une enseignante de Longueuil

Photo de Vanessa Picotte
Par Vanessa Picotte
Un album pour enfant signée par une enseignante de Longueuil
Marie-Pier Meunier a récemment publié l’album pour enfant Je ne suis pas un paresseux. (Photo : Facebook)

Auteure et enseignante à l’école D’Iberville, Marie-Pier Meunier aime donner le goût de la lecture aux enfants qu’elle côtoie. Elle a récemment publié Je ne suis pas un paresseux, un album qui aborde l’estime de soi et la différence tout en développant le vocabulaire émotionnel des jeunes lecteurs.

L’histoire débute avec Harry, un paresseux qui n’est pas paresseux. À travers le récit, les lecteurs découvrent un Harry généreux, talentueux, studieux, mais aussi orgueilleux, furieux et peureux.

«Les enfants se comparent à Harry et ça leur fait du bien de voir qu’ils ne sont pas tous seuls à vivre beaucoup d’émotions», précise l’enseignante.

Les illustrations de Valérie Desrochers servent très bien le texte de Marie-Pier Meunier. Ayant déjà publié des romans jeunesses, l’écriture d’un album pour enfant constituait un réel défi pour l’auteure, qui devait utiliser peu de mots pour raconter une histoire.

«Même s’il n’y a pas beaucoup de textes, ça ne veut pas dire que le sujet n’est pas profond, affirme l’auteure. J’avais envie de travailler la différence, les différentes facettes de la personnalité et l’acceptation de soi.»

Coup de circuit

Marie-Pier Meunier a réussi un coup de circuit en recevant une réponse positive de la première maison d’édition avec laquelle elle a communiqué. Éditions Tête Haute s’est entre autres donné comme mission de publier des ouvrages qui servent d’outils pour les enfants d’âge scolaire. L’album Je ne suis pas un paresseux est d’ailleurs utilisé par plusieurs enseignants du réseau comme outil pédagogique.

«Quand il faut classifier l’album, on va dire qu’il est pour les 5 à 8 ans. Toutefois, il y a du vocabulaire recherché et des rimes, alors il convient très bien à mes élèves de 10 et 11 ans, explique Marie-Pier Meunier. Il y a des enseignants de la communauté qui l’utilisent et qui ont même fait des fiches pour travailler la grammaire.»

Donner le goût de la lecture

Par le biais de son métier d’enseignante, Marie-Pier Meunier souhaite donner le goût de la lecture à ses élèves. Un outil indispensable pour leur réussite scolaire. La maman de Jacob et Lucas croit que plusieurs parents «ne savent pas comment s’y prendre» pour rendre la lecture agréable auprès de leurs tout-petits.

«Parfois, comme parent, nous sommes très stricts. J’entends des parents dire «Tu es rendu meilleur lecteur que ça, ne prends pas ce livre», explique-t-elle. Mais l’important c’est de lire quelque chose. Il ne faut pas les restreindre. Par exemple, il ne faut pas discréditer les bandes-dessinées. Ça ne veut pas dire que dans ce genre de lecture, tu ne travailles pas la structure de phrase, la grammaire ou les adjectifs.»

Pour l’enseignante, il est extrêmement important d’offrir aux jeunes lecteurs «des livres qui rejoignent leurs intérêts».

Passionnée et passionnante

La jeune enseignante a une véritable passion pour son métier. Elle trouve toutes sortes de manières pour donner le goût de la lecture à ses élèves de 5e année.

Depuis le début des classes, les jeunes sont passés à travers du premier tome de la saga Harry Potter, notamment grâce à des périodes de lecture à voix haute en classe. En plus de fournir un livre à chacun de ses élèves, l’enseignante a préparé une grande thématique autour de l’imaginaire des sorciers. La thématique a pris fin dernièrement avec le visionnement du film.

Dans les prochaines semaines, ses élèves entreront dans un tout nouveau thème: celui de l’espace.

Marie-Pier Meunier aborde également son métier d’auteure avec ses élèves pour leur démontrer que leurs rêves ne sont pas inaccessibles. Elle insiste également sur le fait qu’il est important de travailler pour réaliser ses rêves.

«Je leur montre le processus d’écriture et de correction pour leur démontrer qu’il ne faut pas se décourager», explique celle qui a publié son premier roman à l’âge de 19 ans.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des