Un banc de l’amitié pour briser l’isolement

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Un banc de l’amitié pour briser l’isolement
(Photo : Denis Germain - Le Reflet)

Un élève de 5e année de l’école primaire de la Petite-Gare à La Prairie a trouvé une façon originale de briser l’exclusion dans sa cour d’école: le banc de l’amitié.

Les élèves, petits et grands, qui sont seuls ou tristes et qui ont de la difficulté à l’exprimer pourront s’assoir sur le banc multicolore afin que les autres jeunes puissent les réconforter.

L’initiateur de ce projet rassembleur, Édouard Héneault, a partagé son idée à la direction il y a trois ans et un comité a été formé pour la réaliser. Le Laprairien de 11 ans n’est pas peu fier de voir le banc enfin installé au milieu de la cour.

«C’est important que ce soit un projet inclusif. Le but n’est pas de ridiculiser un élève parce qu’il s’assoit sur le banc, mais plutôt de l’écouter pour l’aider. C’est quelque chose que je fais déjà lorsque je vois des personnes seules dans la cour», a-t-il expliqué lors du dévoilement du meuble, le 15 mai.

D’autres élèves ont mis la main à la pâte en couvrant de peinture le banc avec des traces de main. Ils ont aussi ajouté les mots «ami» et «amitié» dans une trentaine de langues.

«Chaque langue maternelle des élèves de notre école est représentée sur le banc», a précisé l’éducateur Emmanuel Maynard qui a aussi participé au projet.

Ce dernier convient que les membres du comité devront sensibiliser les autres élèves quant à l’utilité du banc. Déjà lors de l’inauguration, les jeunes s’agglutinaient autour du meuble pour avoir une chance de s’assoir dessus.

De son côté, Édouard Héneault espère que d’autres bancs de l’amitié trouveront une place dans les cours des écoles de la région.

«Ce serait bien que le message soit partagé dans le plus grand nombre d’écoles possible», a-t-il dit.

«Si tu te sens seul ou que tu te t’ennuies, le banc de l’amitié est là pour que tu puisses l’exprimer.» -Édouard Héneault, élève de 5e année

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des