Un engouement pour le Dek Hockey dans la région

Par Denis Bourbonnais
Un engouement pour le Dek Hockey dans la région
La nouvelle ligue de Dek Hockey connaît du succès et regroupe 34 équipes dont 25 chez les hommes. (Photo : Pierre Langevin - Le Courrier du Sud)

LOISIRS.  La nouvelle ligue organisée de «Dek Hockey» qui tient ses activités sur les plateaux de l’aréna Saint-Timothée suscite l’engouement souhaité par ses deux jeunes promoteurs pour une première année.

Chaque semaine depuis le mois de mai, quelque 250 joueurs et joueuses foulent la surface de jeu aménagée à l’extérieur devant l’aréna du boulevard Hébert. Un total de 34 équipes ont été formées dans les différentes catégories, soit 25 clubs masculins, 5 constitués de femmes et 4 équipes mixtes.

Les organisateurs âgés de 19 ans, Olivier Dandurand et Olivier Béland, sont plus que satisfaits de la réponse obtenue auprès des adeptes qui pratiquent le hockey balle selon la formule «3 contre 3» dans l’espace d’une dimension de 100 pieds par 50 pieds. «On peut jouer dans tous les calibres, de compétitif à récréatif. Le coût d’adhésion pour la saison est 1850 $ par équipe ou 200 $ pour une passe individuelle», mentionne Olivier Dandurand.

Parmi les hockeyeurs qui font partie de la catégorie D1, la plus compétitive, on retrouve des joueurs de la Ligue Junior Majeur du Québec dont Jérémie Poirier, Nicolas Beaudin et William Poirier. Les Braves de Valleyfield junior AAA sont représentés avec Samuel Meloche et Jordan Levac. On compte également le gardien Marc-Antoine Dufour des Inouk de Granby et Nicolas Desgroseilliers, qui a complété son stage junior avec les Braves en mars dernier.

Les filles comptent 6 équipes et une d’entre elles s’est jointe aux clubs masculins de la classe E. (Photo: Pierre Langevin)

Au terme d’un calendrier de 16 parties et de séries 2 de 3, un champion sera couronné en D1 entre les Red Hawks, Lumberjacks, Requins de Bellerive, Hawks, Classique P et DEZ Taverne Urbaine. Dans les classes B, C, D et E, la moyenne d’âge oscille autour de 25 à 30 ans. Les équipes Gorgée Nationale, Islanders et Wolfpak sont au nombre des aspirants au titre.

Chez les filles, les Bandidas sont la crème de la crème et elles ont décidé d’adhérer à la classe E masculine. Ainsi, le championnat se jouera entre les Flamingos, Palm Bay, Super Girls, Rookies et Free Folles. Autant pour les hommes que les femmes, les champions de catégorie se qualifieront pour les championnats provinciaux qui se tiendront dans la région du Centre-du-Québec à la mi- septembre.

En plus des matchs de la saison régulière qui sont joués en soirée du lundi au jeudi, les équipes peuvent s’inscrire à des tournois inter-ligues. A Saint-Timothée, un partenariat avec les Centres sportifs de Salaberry-de-Valleyfield permet à la nouvelle ligue d’offrir des services tels que restauration, bar, arbitres, chronométreur ou classements informatisés.

Les filles s’amusent

Lors d’une récente visite à Saint-Timothée, le «Journal Saint-François s’est entretenu avec des hockeyeuses qui ont découvert ce nouveau sport estival. «Nous sommes la plupart des ‘’hockey mom’’ qui viennent ici pour s’amuser», a indiqué Mélanie Dignard de l’équipe «Free Folles». «Nous, on joue pour le fun et notre but c’est d’en gagner une cette année», a lancé la joueuse de l’équipe dont les âges varient en 30 et 43 ans.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des