Un triporteur de fruits et légumes frais en mouvement dans la Ville

Par Valérie Gagnon
Un triporteur de fruits et légumes frais en mouvement dans la Ville
(Photo : Valérie Gagnon - Le Reflet)

Le projet Cultivons Châteauguay concrétisé l’an passé cherche à étendre sa production de fruits et légumes dans la Ville. À long terme, des serres pourraient être aménagées.

Ce projet s’est inspiré du vélo triporteur Fruixi qui sillonne les rues de Montréal, idée originale du Marché Solidaire Frontenac. Le tricycle portant une boîte de légumes frais cultivés près des jardins communautaires à Châteauguay offre une variété de végétaux de juillet à septembre. Ces denrées fraîches ne sont pas certifiées biologiques, mais les jardiniers n’utilisent aucun pesticide et engrais chimique, assure Olivier April-Lalonde, coordonnateur de Cultivons Châteauguay. Les graines sont fournies par l’entreprise Aiglon indigo, spécialisée dans les semences indigènes. Ces plantes se retrouvent dans le grand potager pour attirer les pollinisateurs.

Tout est fait dans le respect de la nature. Des techniques de jardinage sont mises à l’œuvre pour lutter naturellement contre les insectes ravageurs et ainsi favoriser une croissance optimale des légumes. « On a de la laitue, de l’origan, de la ciboulette, des épinards et de l’aneth », énumère-t-il.

Cette offre est issue d’une concertation collective avec des citoyens et des organismes de la région. Avec son frère Gabriel April-Lalonde, Olivier a idéalisé la vision en fondant l’organisme en 2017. Le kiosque mobile a officiellement été mis en mouvement l’an passé.

« Olivier et moi avons des intérêts communs pour l’agriculture urbaine et la saine alimentation, alors nous en discutons fréquemment, mais il n’est pas possible de dire que le projet est une proposition de l’un ou l’autre, il s’agit d’un mouvement collectif ancré dans sa communauté », précise Gabriel April-Lalonde, doctorant en nutrition de l’Université de Montréal.

Une subvention de 30 000$ a été allouée par la Direction de la santé publique de la Montérégie. Le programme Emploi d’été Canada aide aussi à payer les deux animateurs. « C’est moi qui ai eu l’idée de développer les stations en circuit pour créer un sentiment d’appartenance ainsi que de faire rouler un kiosque mobile », fait valoir Olivier April-Lalonde, bachelier en science politique et détenteur d’une maîtrise en gestion de projet au HEC Montréal.

Ce trajet d’agriculture urbaine relie différents organismes à vocation similaire et a pour objectif d’embellir, nourrir et partager.

Cultivons Châteauguay était parmi les projets inspirant de l’Agora métropolitaine de la Communauté métropolitaine de Montréal en 2018.

Le kiosque est ouvert de juillet à septembre au grand potager situé sur la rue de la Verdure à Châteauguay.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des