Une activité familiale pour se mobiliser contre la maladie

Une activité familiale pour se mobiliser contre la maladie

La directrice générale de la Fondation Hôpital Charles-LeMoyne

COURSE À PIED. Le 1er octobre, les coureurs les plus expérimentés tout comme ceux qui en sont à leur premiers pas dans la course à pied pourront s’unir pour relever le Défi des générations contre le cancer, au parc Poly-aréna de Brossard. Cette activité de financement de la Fondation Hôpital Charles-LeMoyne se veut un événement rassembleur pour rappeler aux patients qui font face à la maladie qu’ils ne sont pas seuls.

«Nous souhaitions créer un événement qui permettrait à toutes les générations de participer, puisque le cancer touche tout le monde à un moment ou à un autre, explique la directrice générale de la Fondation, Danièle J. Martin. La Fondation souhaitait développer une nouvelle activité de collectes de fonds et s’orienter vers la promotion des saines habitudes de vie pour les familles.»

Des distances de 21 km, 10 km et 5 km seront proposées aux coureurs, en plus du Kilomètre des générations qui permettra à tous de participer au défi, même ceux qui n’ont jamais pris part à un événement de course à pied.

En plus d’un événement sportif, le Défi des générations prendra des airs de fêtes familiales.

«Nous voulions que tous les membres d’une même famille puissent participer; papa, maman, enfants, grand-papa et grand-maman, ajoute Mme Martin. Nous avons l’ambition que toutes les familles courent ensemble.»

Une fondation essentielle

La Fondation a une grande mission collective: celle de contribuer au financement des projets de l’Hôpital Charles-LeMoyne pour améliorer l’état de santé de la population montérégienne. Sans tout l’argent amassé par la Fondation, le Centre intégré de cancérologie de la Montérégie (CICM), où plus de 9800 traitements de chimiothérapie et 2050 traitements de radiothérapie sont prodigués chaque année, n’aurait pu voir le jour.

«La Fondation a permis à l’hôpital de garder ses patients près de lui, mentionne la directrice générale. Avant d’avoir le CICM, les patients qui recevaient des traitements de radiothérapie ou de curiethérapie devaient aller à Montréal pour se faire traiter. Nous voulions que la Montérégie soit complètement autonome à tous les points de vue hospitaliers.»

En plus du volet technologique, la Fondation veille au bien-être des patients de l’établissement de santé.

«En plus d’offrir des appareils à la fine pointe, nous voulions améliorer la qualité de vie des patients qui doivent passer par l’hôpital. Par exemple, avec de la musicothérapie, des séances de yoga, mais aussi beaucoup de formation pour le personnel.»

Pour s’inscrire au Défi des générations contre le cancer et appuyer la Fondation Hôpital Charles-LeMoyne, il suffit de communiquer avec Émélie Lebeau, à emelie.lebeau@fhclm.ca ou au 450 466-5000.

www.fhclm.ca/activite/defi-des-generations-contre-le-cancer/

Poster un Commentaire

avatar