Une deuxième journée de grève pour les services de garde en milieu familial

Une deuxième journée de grève pour les services de garde en milieu familial
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Les responsables de service de garde (RSG) en milieu familial affiliées à la CSN tiendront une deuxième journée de grève le 25 juin, déplorant que le ministère de la Famille «persiste à imposer des conditions de travail bien en deçà des besoins nécessaires à la pérennité du réseau».

À LIRE AUSSI: Les services de garde en milieu familial tiennent une journée de grève

«Soyons claires: nous ne demandons pas de privilège, nous demandons la reconnaissance réelle de notre travail, explique la porte-parole des RSG-CSN Karine Morisseau, par voie de communiqué. C’est un principe de base, le ministère doit reconnaître que nous travaillons toutes plus de 55 heures par semaine et établir notre rémunération et nos conditions en fonction de ce principe. S’il continue à ne pas reconnaître ce simple fait, c’est comme s’il disait aux milliers de femmes de la profession qu’elles doivent travailler au rabais.»

«Nous continuons à offrir un service de qualité, nous nous adaptons à la réalité de la COVID-19 et assumons le surcroît de travail qu’elle entraîne, nous favorisons l’échange en proposant des contre-offres, bref, nous sommes dans un esprit de collaboration en tous points, poursuit la porte-parole. Je crois que le ministère peut faire un bout de chemin aussi.»

L’entente collective des RSG-CSN est échue depuis mars 2019.

Les RSG-CSN seront en négociations le 23 juin toute la journée.

(Source: Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN))

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des