Une journée pour la démocratie le 21 février

Par Rédaction
Une journée pour la démocratie le 21 février
Catherine Fournier (Photo : Gracieuseté)

Le 21 février, l’Assemblée nationale a été saisie du projet de loi 398 proclamant la Journée québécoise de la démocratie, déposé par la députée de Marie-Victorin Catherine Fournier.

Ce projet de loi vise à promouvoir le sens civique et la participation citoyenne en instaurant un nouveau jour férié, le troisième vendredi de février de chaque année, qui serait nommé la Journée québécoise de la démocratie. La date a été choisie avec l’objectif de faire un clin d’œil historique aux Patriotes et à l’adoption des 92 résolutions le 21 février 1834, elles qui sont à l’origine du principe de gouvernement responsable.

«Le rétablissement de la confiance entre les citoyens et la classe politique est fondamental dans mon engagement; c’est pourquoi je suis satisfaite de déposer ce projet de loi car je sens réellement que cette idée de Journée québécoise de la démocratie a le pouvoir d’y contribuer, a indiqué Catherine Fournier. Il est temps que nous dépoussiérions les anciennes manières de faire de la politique pour répondre aux attentes des citoyens.»

Le projet de loi prévoit que les membres de l’Assemblée nationale organisent, lors de cette journée, une assemblée où seraient conviés les citoyens de leur circonscription électorale, dans un objectif de consultation populaire et de reddition de comptes.

(Source: Bureau de la députée de Marie-Victorin)

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires