VIDÉO – Violence conjugale : Catherine Fournier exige une hausse du financement

Geneviève Michaud

Alors que déjà sept femmes ont perdu la vie aux mains d’un conjoint violent depuis le début de l’année 2021 au Québec, la députée Catherine Fournier presse le gouvernement de rehausser le financement, entre autres pour les organismes venant en aide aux hommes violents.

Mardi et mercredi, en chambre, la députée indépendante de Marie-Victorin a ainsi demandé au gouvernement de corriger la situation de sous-investissement de ces services, dans le budget qui sera déposé ce jeudi.

«On a mis en place un plan d’action pour contrer la violence faite aux femmes, un plan d’action qui comprend beaucoup de mesures parce qu’il faut agir sur plusieurs pans, lui a répondu la ministre responsable de la Condition féminine Isabelle Charest. On a un comité d’experts qui a fait 190 recommandations.»

Déplorant que les plans d’action en violence conjugale aient été négligés par les gouvernements précédents, la ministre a assuré que ce n’était pas le cas de celui de la CAQ. «Nous, on agit, on met des mesures en place pour faire en sorte de contrer ce fléau et on n’arrêtera pas.»

Rappelant que les délais pour avoir accès aux services de plusieurs organismes ont doublé au cours des derniers mois, dont entre autres chez Entraide pour hommes à Longueuil, Catherine Fournier a rappelé l’importance d’agir rapidement.

«Les groupes qui travaillent à responsabiliser les hommes violents nous le disent : quand un homme lève la main pour demander de l’aide, c’est immédiatement qu’il faut lui en offrir, sans quoi on risque de l’échapper.»

«La ministre peut-elle nous confirmer que le sous-financement va être corrigé dans le budget?» a- t-elle à nouveau demandé.

«Il y a dans le plan d’action un rehaussement du financement pour aider les organismes qui viennent en aide aux conjoints violents, lui a répondu la ministre Charest. Encore une fois, il y a beaucoup de choses sur lesquelles on doit travailler, il y a des besoins immenses à tous les plans. On y travaille et on va continuer.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires