La Ville de Longueuil délaisse un questionnaire d’embauche trop intrusif

La Ville de Longueuil délaisse un questionnaire d’embauche trop intrusif

Crédit photo : Arcihves - Le Courrier du Sud

Un formulaire médical de la firme Medisys, qui était utilisé pour recruter les cols blancs de la Ville, demandait entre autres aux femmes d’indiquer si elles étaient enceintes ou dans leur période menstruelle, selon ce que rapporte Radio-Canada.

Pourtant utilisé depuis plusieurs années, ce formulaire a été abandonné par la Ville après que cette dernière ait pris connaissance de la récente controverse à l’Université Laval. Elle mentionne utiliser désormais son propre questionnaire.

Il s’agissait d’un questionnaire développé pour évaluer l’état de santé complet par un médecin, d’après le porte-parole de la Ville Louis-Pascal Cyr.

La municipalité indique qu’il n’y a jamais eu de plainte au sujet de ce questionnaire, contrairement à celui décrié et abandonné par l’Université Laval et qui contenait des questions sur la santé sexuelle des candidats, sur leurs antécédents médicaux et sur leur consommation de drogue ou d’alcool.

Se selon la Charte des droits et libertés de la personne du Québec, la grossesse est un motif interdit de discrimination et de harcèlement.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar