Le Courrier du Sud célèbre ses 70 ans !

Le Courrier du Sud célèbre ses 70 ans !

La toute première édition du Courrier du Sud

Publié pour la première fois le 27 mars 1947, Le Courrier du Sud souffle cette année ses 70 bougies.

En sept décennies, le journal en a parcouru du chemin! Pour la directrice générale Lucie Masse, c’est un parcours qui se célèbre d’abord et avant tout en remerciant les lecteurs, «la raison d’être» du journal, et les annonceurs qui, pour certains, font partie de l’aventure depuis des dizaines d’années.

Pour celle qui œuvre au Courrier du Sud depuis 42 ans, «si nous sommes toujours présents après toutes ces années, c’est parce que nous apportons un soin particulier au contenu du journal. Les lecteurs s’y retrouvent et les annonceurs voient en lui un média de qualité pour se faire connaître sur le territoire de la Rive-Sud.»

L’héritage de Jean-Paul Auclair

Année après année, Le Courrier du Sud demeure un agent actif pour la communauté, près des intérêts et préoccupations des résidents de la Rive-Sud. Une mission qui était au cœur même de la création du journal par Jean-Paul Auclair, en 1947.

M. Auclair, décédé le 26 décembre 2009, a grandement contribué au rayonnement du journal ainsi qu’à celui de la Rive-Sud.

«On ne peut consacrer 50 ans de sa vie à une entreprise sans qu’elle nous tienne à cœur, d’autant plus qu’au fil des ans, le journal est inévitablement devenu une seconde famille pour moi», partageait Jean-Paul Auclair en 1997, à l’occasion des 50 ans du Courrier du Sud.

Cette famille, c’est une équipe qui travaille ensemble à créer chaque semaine un journal complet, intéressant et diversifié. Son succès et sa longévité résident en ce travail acharné des membres du personnel de tous les départements, toujours prêts à s’adapter aux nouvelles situations.

En transformation

De la première édition, distribuée à 8000 exemplaires, jusqu’à aujourd’hui, où le journal publie chaque semaine plus de 130 000 copies, les transformations qu’a connues Le Courrier du Sud sont multiples.

Au cours des dernières années, ces changements ont filé à vitesse grand V, avec les nouvelles plateformes telles que le site web et l’application mobile, sans compter notre présence accrue dans les médias sociaux.

Le Courrier du Sud a connu des bouleversements tout au long de son existence et en connaîtra bien d’autres. Mais le journal ne vieillit pas; il se renouvelle et se bonifie!

70 ans de changements

Pour célébrer ce 70e anniversaire en grand, le journal vous présente donc aujourd’hui ce magnifique cahier souvenir.

À l’aide de photos – contemporaines et d’époque – et de capsules historiques, notre équipe de rédaction y souligne les changements qu’ont connu Longueuil et la Rive-Sud au cours des 70 dernières années, changements dont Le Courrier du Sud a été un témoin de première de ligne.

À lire, la série d’articles retraçant 70 ans d’histoire:

Le Courrier du Sud célèbre ses 70 ans

Il y a 50 ans, la ligne jaune du metro accueillait ses premiers passagers

La Chandellerie Mailloux démolie

Se rendre à Montréal en bateau à vapeur

Avant l’autoroute René-Lévesque

Les «tempêtes du siècle» de 1971 et 2017

Des litres d’huile déversés dans le fleuve en 1991

Pas d’hôpitaux avant les années 1960

Les nombreux visages de la Place Charles-LeMoyne

La Maison Marsil

La cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue

Le Collège de Longueuil

Une longue tradition musicale à Longueuil

Aller aux vues!

Charles LeMoyne à la Ronde!

Paul Pratt, maire pendant 31 ans

La Plage de Longueuil, d’hier à aujourd’hui

La Place Longueuil

Le parc Michel-Chartrand, le joyau de Longueuil

Le terminus Panama

La crise d’Octobre

La rue Saint-Charles à quelques décennies près

Le boulevard Taschereau

Le chemin de Chambly, un chemin d’histoire