200 heures de travaux communautaires pour avoir harcelé Catherine Fournier

Geneviève Michaud
200 heures de travaux communautaires pour avoir harcelé Catherine Fournier
Le députée Catherine Fournier (Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Le 12 mars, un citoyen de Saint-Agathe-des-Monts a été condamné à 200 heures de travaux communautaires et à une interdiction d’accéder aux réseaux sociaux pendant 3 ans pour avoir harcelé la députée de Marie-Victorin Catherine Fournier.

Yvan Jr Monette devra de plus éviter de se retrouver dans un rayon de 500 mètres du domicile ou du lieu de travail de Catherine Fournier; de communiquer avec elle, son personnel ou les membres de sa famille, directement ou indirectement; ou de faire référence à la députée ou les membre de sa famille, directement ou indirectement, sur quelque média social que ce soit.

L’homme de 41 ans devra également se conformer à diverses conditions, dont de suivre une thérapie pour un problème de toxicomanie, de ne pas posséder d’arme et de ne pas troubler l’ordre public.

Monette avait commencé à harceler la députée à l’été 2019. Il lui aurait entre autres envoyé des photos de ses parties intimes et l’aurait menacée de se présenter à son domicile.

«Je souhaite envoyer le message que le système judiciaire fonctionne, a indiqué Catherine Fournier au Courrier du Sud. Il ne faut pas laisser passer des comportements illégaux : il faut porter plainte à la police. Voici la preuve que ça fonctionne. Je remercie grandement les policiers du SPAL pour leur travail.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Dignard R.
Dignard R.
28 jours

Pourquoi pas la photo de celui qui a été condamné?