Actualités

VIDÉO - Au royaume de M. Duchesne

samedi le 25 décembre 2021
Modifié à 0 h 00 min le 22 décembre 2021
Par Mario Pitre

mpitre@gravitemedia.com

Denis Duchesne consacre environ 4 jours à monter son village de Noël. (Photo Mario Pitre)

Depuis 1988, Denis Duchesne aménage un village de Noël dans son sous-sol de la rue Nicolas à Salaberry-de-Valleyfield. D’une année à l’autre, son village a pris une telle ampleur qu’on peut plutôt parler aujourd’hui d’une ville de Noël.

«J’ai débuté simplement en me procurant de petites maisons dans divers magasins et boutiques, toujours dans un même style pittoresque. Au fil des ans, mes neveux et nièces venaient voir ça et ça m’a encouragé à continuer», raconte le retraité de l’usine Goodyear.

Le village qu’on a pu découvrir lors de notre visite est aménagé en deux phases, dans deux pièces du sous-sol. C’est sans compter le matériel qu’il garde dans des boîtes et qu’il n’a pu installer cette année, faute de place. 

Divers bâtiments, personnages et accessoires composent le village. (Photo Mario Pitre)

Aménagé sur de grandes tables, le village compte pas moins d’une centaine de bâtiments, plus de 400 personnages, 52 véhicules, 250 arbres, 42 animaux et 154 accessoires. Le soir venu, certains pièces illuminées lui procurent une allure féérique.

Au fil des rues, on remarque tantôt des trains, tantôt une camionnette Coca-Cola, une chocolaterie, une salle de bal, un musée pour enfants, une réplique du premier restaurant McDonald’s, une patinoire, différents types de commerces, un téléphérique fonctionnel, un feu d’artifices lumineux, ou encore une tour d’eau à l’effigie de Harley-Davidson.

Au coin d’une rue, on peut apercevoir une réplique du premier restaurant McDonald’s ainsi qu’une camionnette Coca-Cola. (Photo Mario Pitre)

M. Duchesne met environ 4 jours pour ériger son village traditionnel, avec l’aide de son ami Roger Boyer. « À chaque année, je prends des photos et je m’en sers l’année suivante pour me guider dans l’aménagement du site», explique-t-il.

Si beau soit-il, le village de Noël de Denis Duchesne ne revivra pas pour plusieurs années encore. En effet, celui-ci explique qu’il prévoit éventuellement se relocaliser dans un logement plus petit et qu’il se voit obligé de se départir des nombreux items de son village. Peu à peu, il en dispose en les offrant sur des sites de vente en ligne.

Collectionneur dans l’âme, M. Duchesne doit également se départir de son imposante collection de disques 33 tours et 45 tours vinyle.

Néanmoins, on ose croire qu’il ne se débarrassera pas de sitôt de l’esprit des fêtes qui l’anime.

 

 

 

Dernières nouvelles