Actualités

La victoire de Denis Trudel dans Longueuil–Saint-Hubert est confirmée

jeudi le 23 septembre 2021
Modifié à 19 h 13 min le 23 septembre 2021
Par Michel Hersir

Denis Trudel a obtenu 41,2% des voix dans Longueuil–Saint-Hubert. (Photo : Gracieuseté)

Denis Trudel représentera de nouveau la circonscription de Longueuil–Saint-Hubert au parlement d’Ottawa. Alors que les votes des 233 bureaux de la circonscription ont été dépouillés, le député du Bloc Québécois a devancé sa plus proche adversaire, la libérale Florence Gagnon, par 1658 voix.

«Je suis très content, très soulagé, admet-il. Pendant une bonne partie de la soirée, ça n’allait pas dans le bon sens, mais en fin de compte, j’ai eu plus de votes qu’en 2019. Ça me dit que les gens étaient satisfaits de mon travail et qu’ils voulaient continuer avec moi.»

Au total, le député bloquiste a amassé 23 581 votes, soit 41,2% du suffrage, mais pendant plusieurs heures lors de la soirée du 20 septembre, les deux candidats se sont suivis au coude-à-coude, Mme Gagnon bénéficiant souvent d’une légère avance. Ce n’est qu’au cours de la nuit que les votes ont penché en faveur de M. Trudel, mais il restait encore le dépouillement des votes par la poste.

«Tant que ce n’est pas fait, on ne le sait pas, poursuit-il. J’ai travaillé avec conviction, avec sincérité pendant la campagne et j’avais un bon sentiment sur le terrain.»

Maintenant que tous les votes sont comptés et que sa réélection est confirmée, il entend prioriser les investissements en logement, l’augmentation de la pension pour tous les aînés de 65 ans et plus et les actions contre les changements climatiques.

Il affirme en outre vouloir rester actif sur les enjeux qui concernent la circonscription.

«Je vais continuer d’appuyer le projet de complexe culturel au centre-ville de Longueuil, ajoute M. Trudel. Je vais aussi défendre l’idée d’un axe de transport structurant qui relierait la station Panama du nouveau REM au cégep Édouard-Montpetit. De plus, je vais tenir une consultation publique sur le développement de l’aéroport et je vais travailler avec tous les acteurs impliqués»

Il lance par ailleurs une flèche à Justin Trudeau, déplorant que l’élection n’ait guère changé le portrait actuel du parlement.

«Je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est scandaleux qu’on se retrouve avec le même parlement qu’il y a six semaines, soutient-il. C’est le même rapport de force minoritaire, c’est 600 M$ lancés inutilement. C’est aussi du temps qu’on a perdu à courtiser l’électorat plutôt que de s’occuper des gens.»

Un privilège

Pour sa part, la candidate Florence Gagnon a obtenu 21 923 votes, pour 38,3% des voix. Malgré la défaite, elle se dit privilégiée d’avoir pu se présenter dans Longueuil–Saint-Hubert.

«Depuis plus d’un an de travail sur le terrain, j’ai pu rencontrer des personnes exceptionnelles, à l’image de notre circonscription, indique la candidate. Ces belles rencontres m’ont énergisée et ont nourri la flamme libérale dans Longueuil--St-Hubert.»

Florence Gagnon a suivi la soirée électorale à son local avec son équipe. (Photo : Le Courrier du Sud – Ali Dostie)

«Je félicite Denis Trudel qui a été réélu à titre de député, poursuit-elle. Je remercie les employés d’Élections Canada et j’offre un remerciement spécial aux 21 930 citoyens qui m’ont accordé leur confiance lors de cette élection, je suis profondément honorée par leur appui.»

La candidate a également tenu à rendre hommage à son équipe et souligne que les résultats dans la circonscription ont été meilleurs qu’en 2015 et 2019, un accomplissement sur lequel bâtir pour les années futures.

«J’ai vu des sourires, des amitiés se créer et des yeux remplis d’espoir durant ces cinq semaines de campagne pour faire avancer notre mouvement, mentionne Mme Gagnon. Notre équipe a travaillé d’arrache-pied pour mettre de l’avant une vision inclusive, un discours positif et une approche rassembleuse.»

Elle entend par ailleurs tirer des leçons des résultats et son travail de terrain reprendra sous peu.

«Ce n’est que le début!», affirme-t-elle.

Les autres candidats dans la course terminent loin derrière : la néodémocrate Mildred Murray a obtenu 7,9% du vote; le conservateur Boukare Tall, 6,9%; le candidat vert Simon King, 2,8%; la candidate du Parti populaire Manon Girard, 2,4%; et la candidate du Parti pour l’indépendance du Québec Jacinthe Lafrenaye, 0,4%.

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous