Actualités

Rencontre avec les maraîchers

vendredi le 30 juillet 2021
Modifié à 0 h 00 min le 31 juillet 2021
Par Marie-Josée Bétournay

Des producteurs de bleuets, dans le Haut-Saint-Laurent, ont perdu une partie des petits fruits à la suite du gel printanier. (Photo Sarah Rennie)

L’été demeure une saison forte pour une rencontre avec les maraîchers. On les croise à la ferme et dans les marchés publics.

À la ferme, on se procure les fruits et légumes au kiosque ou bien en autocueillette. Au champ, la variété est vaste. On pense à la fraise, mais l’offre s’élargit à la citrouille et la tomate, entre autres. Le bleuet et la pomme? Leur récolte dans le Haut-Saint-Laurent pourrait être compromise en raison du gel printanier, rapporte la MRC du Haut-Saint-Laurent. La crise sanitaire est bel et bien réelle. Il serait sage de communiquer avec les producteurs afin de connaitre leurs services et activités avant de se rendre. 

La région de Beauharnois-Salaberry suggère trois expériences gourmandes comptant plusieurs arrêts chez les producteurs. La durée des circuits varie de 1h35 à 2h30. Ici, l’agrotourisme c’est également des vignobles, une distillerie et des microbrasseries.


La fraise, parmi les premiers petits fruits de l’été, se présente en autocueillette. (Photo Olivier Langevin)

Tradition dans les marchés publics

La visite des marchés publics constitue une tradition pour plusieurs, dans la région. Le Marché fermier du comté de Huntingdon, dans la ville du même nom, est devenu le rendez-vous du mercredi après-midi de nombreuses familles. Une dizaine de producteurs proposent légumes, viandes, pain, savons, fraises et autres fruits de saison. Le port du masque est de mise, en cette pandémie. Par mesure de sécurité, les consommateurs sont priés de ne pas toucher inutilement les produits.

Les producteurs au Marché public régional de Salaberry-de-Valleyfield échangent avec la population tous les jeudis après-midi jusqu’au 30 septembre et les samedis matin jusqu’au 30 octobre. Ils proposent une large variété de produits frais et fins, dont des fines herbes, fruits et légumes, confitures, miel, viande, vin et épices.

Dans la région de Vaudreuil-Soulanges, pas un, ni deux, mais trois marchés sont prévus cet été. Le Marché des saveurs de l’Île Perrot s’installe dans la ville du même nom les mercredis. Les producteurs garnissent leurs étals au Marché extérieur Vaudreuil-Soulanges, à Vaudreuil-Dorion, les samedis. Les résidents de Saint-Lazare et des environs retrouvent également le bonheur en croquant dans les produits maraichers d’ici ou encore en encourageant les artisans locaux.

Où? Au marché local de Saint-Lazare, visible dans le stationnement de l’hôtel de ville le 2e samedi de chaque mois, jusqu’en octobre. Le temps est incertain? Rendez-vous au Marché écolocal de la Coop-CSUR à Les Coteaux pour vous approvisionner en fruits et légumes locaux. Il est possible de les commander via l’épicerie en ligne de la coopérative.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous