Accident mortel: l’alcool et la vitesse pas en cause

Photo de Vicky Girard
Par Vicky Girard
Accident mortel: l’alcool et la vitesse pas en cause
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

L’accident qui a causé la mort d’une femme de 56 ans le mardi 3 septembre, sur le boulevard Salaberry à Mercier, n’a pas été causé par la vitesse, l’alcool, ni une distraction.

« La vitesse, l’alcool et une distraction sont des causes exclues à ce stade-ci de l’enquête », précise Vincent Lanctôt, directeur des communications de la Ville de Mercier.

Le corps policier ne peut pas révéler son identité. Le seul détail qui a été divulgué sur la victime est qu’elle était une résidente de la Ville de Sainte-Catherine.

La femme était la passagère d’un motocycliste lors de la collision avec une voiture. Les deux véhicules circulaient dans la même direction. Le conducteur de la moto est gravement blessé. Il a été transporté à l’Hôpital général de Montréal, spécialisé en traumatologie, indique Valérie Bélanger, porte-parole de la CETAM (Coopérative des techniciens ambulanciers de la Montérégie). L’automobiliste impliqué dans la tragédie n’a pas subi de blessure. Le cas est toujours sous enquête.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des