Aéroport: appel de candidature pour le comité consultatif du climat sonore

Aéroport: appel de candidature pour le comité consultatif du climat sonore
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Le comité consultatif du climat sonore et Développement Aéroport Saint-Hubert de Longueuil (DASH-L) lancent un appel de candidature pour le poste de représentant des citoyens.

Le comité consultatif du climat sonore est composé de la directrice générale de l’Aéroport; d’un représentant de la Ville de Longueuil; d’un représentant des écoles de pilotage; d’un représentant des transporteurs aériens utilisateurs des installations de l’Aéroport; et d’un représentant des citoyens riverains.

La mission du comité est de «favoriser l’échange d’informations et de procurer un forum de discussion et de consultation sur toute question touchant le climat sonore, et plus particulièrement, sur les critères acoustiques et les procédures d’atténuation du bruit

destinées à améliorer le climat sonore à l’Aéroport».

Dans la dernière année, le comité s’est penché sur la mise en place des restrictions sur les procédures de posé-décollés sur la piste 24D; l’assignation des pistes préférentielles pendant la nuit; la mise en place d’une procédure de départ avec une montée plus rapide (NADP1); la mise en place d’une procédure d’arrivée (CDA) qui a le but de minimiser le bruit; et l’implantation d’une zone d’essai de moteur, incluant des heures restrictives.

Toute personne intéressée à soumettre sa candidature peut obtenir de plus amples renseignements sur le processus et les modalités à administration@dashl.ca.

La date limite de dépôt des candidatures est le 25 juin.

(Source: DASH-L)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
8 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Pierre F Gagnon
Pierre F Gagnon
6 mois

La sainte Paix Covid!
C’est fou à constater, mais avec la crise pandémique, viennent enfin les nuits paisibles qui règnent comme par miracle dans le ciel du Vieux-Longueuil et même des environs.
Je crois que cela démontre pour le moins la solution idéale qui nous pend au nez de toute évidence: le couvre-feu à l’aéroport de Saint-Hubert de minuit à 7 h du matin, au minimum!

Gisèle Tremblay
Gisèle Tremblay
6 mois
Répondre à  Pierre F Gagnon

Tout à fait d’accord avec vous M, Gagnon

Bouquie
Bouquie
6 mois

Et pourquoi ne pas confier aux citoyens d’opter pour la personne de leur choix pour les représenter avec les noms qui auront appliqués (ou non)? La ville, les écoles, les usagers et propriétaires choisissent bien eux-mêmes les leurs. On ne devrait pas laisser la gérance choisir, qui m’assure que ce choix sera pour l’ensemble la meilleure option et un(e) représentant(e) confortable sur la problématique ? Sommes-nous en démocratie ou autocratie déjà fort populaire à cet aéroport où tout se décide sans consulter la population. Mais l’on va certainement nous sortir un charabia de leurs propres amendements unilatéraux ou d’intérêt non publique pour contrer une juste représentation.

Olivier
Olivier
6 mois

Que vaut un comité consultatif qui découle d’un recours collectif de citoyens touchés par les activités de cet aéroport, si DASH-L choisit lui-même le représentant des citoyens. L’an dernier, on a bien vu ce que cela a donné. DASH-L a choisi un des leurs. C’est n’importe quoi! Que de la poudre aux yeux!

François
François
6 mois
Répondre à  Olivier

Un des leurs, un fanatique d’aviation et malgré tout il n’est demeuré en poste que quelques mois tellement ce comité est un simulacre de mascarade.

SD
SD
6 mois

C’est à se demander à quoi sert vraiment ce comité. Les citoyens riverains qui sont de plus en plus nombreux à se plaindre du bruit occasionné par les activités de l’aéroport ne sont jamais consultés. Tous les membres de ce comité ont des intérêts privés ou particuliers eu égard à cet aéroport. Même le soi-disant représentant des citoyens (M. Lobjoie) s’affichait comme un passionné de l’aviation et avait été choisi par le CA et la direction de l’aéroport *DASH-L…. Y-a-t-il un quelconque processus d’objectivité qui soit établi ? Qui choisira ce représentant, le président de DASH-L, la Directrice générale de DASH-L ? Le représentant des citoyens doit être désigné par l’organisme qui est à l’origine de la création de ce comité (le CAPA-L) et qui représente les citoyens lésés par les activités sonores de l’aéroport.

Micheline Charest
Micheline Charest
6 mois

Votre système de plainte n’est en fait qu’un cul-de-sac, car il ne prévoit ni de procéder à un examen subjectif des situations qui vous sont soumises, ni n’oblige à rendre compte directement aux plaignants des constats ou des recommandations, ni ne prévoit un dernier recours INDÉPENDANT. Plus encore, je comprends que DASH-L choisit, unilatéralement SON représentant du public. Sans porter quelque jugement que ce soit sur les qualités professionnelles ou personnelles de la personne choisie par vous, vous devez comprendre aisément que l’ensemble des pratiques de DASH-L en matière de traitement des plainte discrédite, à sa face même, tout le processus.

Trembay
Trembay
6 mois

Cette pandémie qui nous affecte dans notre quotidien cela nous force à changer nos habitudes
De vie par contre le côté positif c’est un printemps silencieux jusqu’a cette semaine le passage régulier de ces avions école aux moteurs si bruyant qu’il nous rend malade je ne comprend pas avoir les moyens de se payer ces avions et ne pas installer des silencieux
Je ne suis pas trop optimiste mais peu être un jour l’on se croise les doigts