Aéroport de Saint-Hubert: le Comité de gestion du climat sonore accueille de nouveaux membres

Aéroport de Saint-Hubert: le Comité de gestion du climat sonore accueille de nouveaux membres
(Photo : Archives – Le Courrier du Sud)

À la suite de l’appel de candidatures qui prenait fin le 26 avril, trois nouveaux membres ont été nommés au sein du Comité de gestion du climat sonore de l’Aéroport de Saint-Hubert, ce qui permettra la reprise des travaux.

Le directeur des opérations chez Air Richelieu Thierry Dugrippe est nommé représentant des écoles de pilotage; le vice-président de Chrono Aviation Dany Gagnon est nommé représentant des transporteurs aériens; et David Lobjoie représentera les citoyens riverains.

Rappelons que le poste de représentant des citoyens était jusque-là occupé par la porte-parole du CAPA-L Johanne Domingue.

Les autres membres du comité consultatif sont Sylvain Boulianne, de la Ville de Longueuil, et la directrice général de l’Aéroport Jane Foyle.

Des représentants de NAV Canada, de la Direction de la santé publique de la Montérégie et de Transports Canada, ainsi qu’un consultant spécialiste en gestion du bruit dans les aéroports peuvent y agir comme personnes-ressources.

L’adoption d’un plan de gestion du bruit des aéronefs ainsi que la révision du processus de réception, de qualification, de traitement et de suivi des plaintes seront les deux priorités du comité.

Réunion devancée

La réunion prévue pour le 18 juin sera devancée afin «de pouvoir amorcer sans délai le travail qui a été indûment retardé, indique Développement Aéroport Saint-Hubert de Longueuil (DASH-L) par voie de communiqué. Depuis plusieurs mois, le Comité n’était plus en mesure de remplir sa mission de façon sereine et efficace à la suite du climat de tension créé par la requête en outrage au tribunal du CAPA-L contre les écoles de pilotage et leur représentant au Comité.»

L’an dernier, les membres du comité s’étaient rencontrés une seule fois, ce que déplorait notamment Mme Domingue, qui aurait souhaité que le comité se penche sur différents enjeux, comme les courbes de bruit et le nombre de mouvements à l’aéroport.

Ce «nouveau départ va permettre au Comité de remplir efficacement sa mission grâce à des échanges constructifs, respectueux et fructueux entre tous ses membres», se réjouit le président du C.A. de DASH-L Charles Vaillancourt.

Les citoyens et groupes qui auront des représentations à faire sur la gestion du climat sonore de l’Aéroport pourront demander d’être entendus par le Comité qui tiendra plusieurs séances de travail au cours de l’année.

La création du Comité consultatif sur le climat sonore est issue de l’entente à l’amiable qui a été homologuée en 2015 par la Cour supérieure du Québec. (A.D.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
9 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Dash-qui
Dash-qui
1 année

Encore une fois on veut éliminer toutes entraves à leur liberté de gérance indue: non respect du 20:30hres sans silencieux, non respect des jours fériés, vols de nuit autorisé sans consultation, arrivé d’avions plus que bruyants refusés ailleurs, etc.… Comme la représentante du CAPA-L connaissait les dossiers à fonds, on la classe automatiquement non-gratta, les autres font partis de la parade pro aviation. Tous ont le droit de déposer des plaintes en justice sans se faire enlever des droits. Cette décision est encore une entourloupette entre DASH-L et ses acolytes, qui naturellement s’en réjouissent. Maintenant on peut se faire passer n’importe quoi, et après les citoyens n’auront qu’à regarder passer le train (disons l’avion). Toute une injustice déjà tramée.

S. Dion
S. Dion
1 année

Le «Comité de consultation sur le climat sonore de l’Aéroport de Saint-Hubert» est le résultat d’une entente multipartite hors cour, établie suite au recours collectif du CAPA-L et homologuée par un juge de la Cour Supérieure du Québec. Une entente multipartite veut dire selon moi que le Comité de consultation n’appartient ni à DASH-L, ni aux écoles de pilotages, ni aux transporteurs aériens, ni à la Ville de Longueuil ni même aux Riverains. Il appartient à l’ensemble des représentants signataires de l’entente en conformité avec les lois et règlements actuels.
Est-ce que DASH-L qui s’est arrogé le droit de nommer les représentants de ce comité cherche à bâillonner le CAPA-L ? Est-ce que nommer un passionné de l’aviation comme représentant des riverains qui se plaignent du bruit de l’aéroport est un geste de bonne foi de DASH-L ???

Olivier
Olivier
1 année

Je suis totalement en accord avec vous Dash-qui. Je suis moi-même un membre du CAPA-L depuis des années et j’ai une entière confiance en madame Domingue qui a toujours su très bien défendre nos intérêts. David Lobjoie, le nouveau représentant des riverains? Il suffit d’une petite recherche pour constater qu’il est un passionné de l’aviation. C’est un choix très douteux ! Maintenant DASH-L pourra passer vraiment n’importe quoi et se vanter que les décisions ont été prises à l’unanimité et pousser même l’odieux de dire que le représentant des riverains était d’accord avec les décisions en question ! Et que dire de la conseillère municipale qui siège à DASH-L, Nathalie Boisclair, qui cautionne ce choix!!!??? Quelle désolation! Je suis aussi très déçue de la journaliste. Comment se fait-il qu’elle n’ait pas pris l’avis de madame Domingue? Aucun commentaire à ce sujet? Un bon journaliste ne doit-il pas aller chercher l’avis de toutes les parties concernées?

Dash-qui
Dash-qui
1 année
Répondre à  Olivier

Quelle journaliste? Il n’y a pas de signature. A-t-on donné comme journal indépendant le pouvoir à la secte DASH-L de publier lorsque la vantardise leur sied? Ceci serait encore de dépasser leur arrogance. J’ose espérer que non mais seul le Courrier du Sud connait la réponse et devrait nous la référer…..Merci à ceux-ci.

Olivier
Olivier
1 année
Répondre à  Dash-qui

A.D. pour Alie Dostie.

Dash-qui
Dash-qui
1 année
Répondre à  Olivier

Merci, je ne savais pas que la signature apparaissait à cet endroit car habituellement il y a photo, etc.

Saturé du bruit
Saturé du bruit
1 année

Rien ne change, il y a longtemps Pierre Foglia disait en faisant allusion à DASH-L (incluant ses membres) que cet organisme « se contre-crisse de la population… » se contre-crisse de la paix, de la santé des gens, du développement durable et de la pollution!!! DASH-L Sans transparence, ne publie pas ses statistiques, ses salaires et demeure un mystère pour une population à qui on raconte des histoires. Pourquoi laisser DASH-L « OSBL??? » apparemment gérer un aéroport sans aucun respect envers la population et uniquement dans l’intérêt d’une petite gang de riches qui aussi se « CONTRE-CRISSES» aussi du monde!
En passant, il est 23:37 heures, un samedi soir… Il y en a un qui passe à plusieurs reprises, virages serrés pour faire le plus de bruit possible, ça aussi DASH-L s’en contre-crisse!

Yvan
Yvan
1 année

Bon finalement le départ de Mme Domingue. Fini de tourner en rond!

Dash-qui
Dash-qui
1 année
Répondre à  Yvan

Et naturellement vous prôner le développement de cet aéroport et louer la gérance de cet aéroport? N’avez vous jamais épeler le mot  »dictature » , presque sur la même page que dash-l dans le dictionnaire. Il est évident que vous avez aussi des petits amis de l’autre côté de la barrière. Si l’opinion des affectés ne vous intéressent pas, essayez donc au moins de ne pas vous ridiculiser en frappant sur ceux qui en ont assez du climat sonore et veulent réagir par une représentante qui ne mange pas des céréales truffées de petits avions en orge pour déjeuner. Et S.V.P. mettez en pratique votre dernière phrase:  »Fini de tourner en rond » à tous, même aux écoles de pilotage, et ceci accomplit, vous pourriez sembler une personne raisonnable?
P.S. N’oubliez pas de me rappeler que l’aéroport existe depuis 1927, la seule excuse que vous générez tous ces temps-ci.