Alexandre Da Costa et l’OSDL proposent un Réconfort symphonique

Photo de Geneviève Michaud
Par Geneviève Michaud
Alexandre Da Costa et l’OSDL proposent un Réconfort symphonique
Le directeur artistique et chef attitré de l'OSDL Alexandre Da Costa (Photo : Capture d'écran)

C’est une programmation particulière que l’Orchestre symphonique de Longueuil (OSDL) a concocté pour son public pour sa 35e saison. Un Réconfort symphonique pour les âmes malmenées par la pandémie, offert par un orchestre encore plus près des gens.

«Actuellement, on ne sait pas ce qui nous pend au bout du nez, mais si on ne fait pas de programmation, c’est sûr qu’on n’en aura pas», a exposé d’entrée de jeu le président-directeur général de l’OSDL Jean-Marc Léveillé, lors du lancement virtuel de la programmation 2020-2021, le 28 septembre.

«On a mis tous nos efforts pour nous assurer que la musique se rende à destination», a-t-il ajouté, en énumérant les changements mis en place au cours de l’été.

Nouveau site Web, billetterie en ligne, logiciel qui gère la distanciation physique à la cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue – qui devrait accueillir tous les concerts de la présente saison –; tout a été pensé pour assurer la sécurité des musiciens et des spectateurs.

«Pandémie ou non, la musique continue de nous rassembler et que ce soit de façon virtuelle ou à 2 mètres, c’est une façon de se détendre essentielle à la santé», a rappelé la mairesse de Longueuil Sylvie Parent.

Encore plus près des gens

La programmation différente offerte pour cette 35e saison a été «calquée sur mon ADN», soutient le directeur artistique et chef attitré de l’OSDL Alexandre Da Costa.

«Ç’a ouvert cette porte qu’on veut être encore plus près des gens, a-t-il affirmé lors du lancement. C’est important de communiquer avec les gens, avec quelque chose qui est très personnel et humain, et c’est ce que j’ai voulu faire avec cette programmation.»

«Pourquoi je trouve Alexandre extraordinaire? Parce que c’est le reflet même de la démocratisation de la culture.»

– Thérèse David, vice-présidente communications de l’OSDL

Pour bien démarrer la saison, l’OSDL présentera en octobre une version «en salle» de ses fameux Balcons symphoniques qui ont égayé le quotidien et brisé l’isolement des personnes âgées aux quatre coins du Québec depuis le mois d’avril.

«On s’est dit: si les gens ne peuvent pas venir à l’Orchestre, nous, on va se rendre à eux, soutient le PDG Jean-Marc Léveillé. C’est comme ça qu’on a créé les Balcons symphoniques.»

L’Orchestre a ainsi offert plus d’une soixantaine de prestations sans prétention dans plus de 25 villes et CHSLD à travers la province, de Gatineau à Gaspé.

«Ç’a été fabuleux pour tout le monde, les gens qui ont assisté mais aussi nous, les musiciens», a assuré Alexandre Da Costa.

Originalement prévu devant public les 22 et 23 octobre, le concert sera plutôt présenté en version numérique. Tout don de 20$ ou plus à l’Orchestre permettra d’avoir un accès d’une semaine à ce spectacle, disponible dès le 22 octobre.

Une nouvelle image

L’OSDL a profité du lancement de sa 35e saison pour présenter sa nouvelle image, «plus près de la modernité qu’il incarne, avec la nouvelle équipe et surtout, l’arrivée d’Alexandre qui nous a donné un nouveau souffle», explique la vice-présidente communications et membre du C.A. de l’Orchestre Thérèse David.

«C’est esthétique, c’est épuré, c’est chic et tout, mais en même temps, si on est un peu flyé et qu’on met le logo de côté, on voit des lignes qui représentent les lignes de la portée et chaque lettre du mot orchestre qui représente une note, expose Mme David. Et pourquoi le nom d’Alexandre est en or? Parce que c’est notre médaille d’or.»

 

Programmation 2020-2021

Mémoire collective

Pour son premier concert de la saison – offert en version numérique dès le 22 octobre –, l’OSDL présentera une version sur scène de ses Balcons symphoniques qui ont fait le tour du Québec cet été.

«En mars et avril, on a demandé aux gens de nous proposer sur notre page Facebook des œuvres et pièces à dédier aux travailleurs essentiels, raconte Alexandre Da Costa. On a reçu de tout: du rock, du pop, du heavy metal, du jazz et, bien sûr, du classique.»

S’inspirant du Panier bleu lancé par le gouvernement et de l’élan pour l’achat local, l’OSDL a décidé de mettre de l’avant les auteurs-compositeurs québécois. «On a choisi des pièces emblématiques pour notre culture et on les a symphonisées.»

Le répertoire va de Gilles Vigneault à Luc Plamondon, en passant par Claude Dubois et Robert Charlebois.

«D’la bonne musique, c’est d’la bonne musique», image Alexandre Da Costa.

Play Bach

Les 5 et 6 novembre, Alexandre Da Costa partagera la scène avec deux grandes solistes de l’OSDL: le violon solo Caroline Chéhadé et le violon solo associée Solange Bouchard.

«J’aurai la chance de jouer pour la première fois en sol nord-américain la Chaconne de Bach, arrangée par le compositeur australobritannique Paul Sarcich», se réjouit le directeur artistique.

Noël avec Mario Pelchat

Les 3 et 4 décembre, l’OSDL offrira son traditionnel concert de Noël. Pour l’occasion, il s’associera avec le chanteur Mario Pelchat, «un artiste extrêmement important pour le Québec mais aussi pour la Francophonie», selon Alexandre Da Costa.

«J’ai eu la chance de travailler avec lui quelques fois et c’est un homme d’une très grande générosité, une voix incroyable et surtout, un grand humain.»

Stradivarius au cinéma

«La musique de films est ce qui m’a poussé à vouloir devenir un musicien classique, raconte Alexandre Da Costa, pour présenter le spectacle Stradivarius au cinéma qui sera offert les 25 et 26 février 2021. J’étais tellement un méga fan de films comme Star Wars et Indiana Jones et tout. La musique classique qu’il y a dans ces films, c’est tellement important. Si on écoutait La guerre des étoiles sans la trame sonore, ça aurait l’air en carton! Sans ce tissu qui vient attacher tous les morceaux et tous les personnages, ça n’aurait pas le même impact.»

Stradivarius à Vienne

Les 1er et 3 avril, l’OSDL présentera Stradivarius à Vienne, un concert qui faisait originalement partie de la programmation 2019-2020.

«Vienne, c’est une ville de musique, explique Alexandre Da Costa, qui a habité dans la capitale de l’Autriche pendant quelques années. C’est un peu comme les films; si on enlève la musique de Vienne, c’est une belle ville mais son âme, c’est la musique.»

Le concert présentera plusieurs des valses les plus connues, mais aussi quelques petits clins d’œil préparés pour l’OSDL. Le tout dirigé par le chef avec son violon, selon la tradition des Strauss.

Stradivarius BaROCK symphonique

Pour Alexandre Da Costa, ce concert qui sera présenté les 29 et 30 avril est «un monstre à plusieurs têtes».

«Ça fait plusieurs années que je voulais faire quelque chose qui sort des sentiers battus, explique-t-il. La musique classique est souvent mal comprise.»

«Je dis souvent que le premier rock star, c’est Antonio Vivaldi, qui vivait quand mon Stradivarius a été construit, poursuit-il. Le monsieur a été un compositeur fabuleux, il avait la charge d’un orchestre d’orphelines et c’était un prêtre qui n’avait pas fait ses vœux de chasteté; on peut s’imaginer le reste… Dans le spectre du baroque, c’est à peu près ça une rock star

«Si ces gens-là avaient eu la technologie et le style de vie qu’on connait des rock stars d’aujourd’hui, où aurait été leur musique? C’est ce qu’on a essayé de faire.»

Le spectacle présentera ainsi des pièces facilement reconnues, de Bach à Vivaldi, mais façon jazz, pop, boogie, hard rock et même heavy metal.

Queen Opera

Pour clôturer sa saison, l’OSDL et le baryton Hugo Laporte rendront hommage au mythique groupe Queen, les 20 et 21 mai.

«Queen, c’est mon groupe de musique préféré, admet Alexandre Da Costa. Ils ont un répertoire très large; ils font du hard rock, des ballades, des choses très complexes d’un point de vue musical et harmonique. Queen est sur cette ligne entre le classique, le pop et le rock.»

Le concert présentera ainsi des versions opératiques des plus grands succès du groupe.

«J’ai un parti pris pour ce groupe-là, conclut le chef de l’OSDL. Queen est au top de ma liste!»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires