Au terme d’une lutte serrée, Longueuil–Charles-LeMoyne échappe à Cathy Lepage

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Au terme d’une lutte serrée, Longueuil–Charles-LeMoyne échappe à Cathy Lepage
Cathy Lepage (Photo : Ali Dostie- Le Courrier du Sud)

Les électeurs de Longueuil–Charles-LeMoyne auront eu droit à une lutte très serrée, dont l’issue n’aura été révélée que très tard en soirée. La circonscription demeure entre les mains de la députée sortante Sherry Romanado, qui a récolté 39% des voix, devant sa rivale du Bloc Québécois Cathy Lepage, qui a obtenu 36,5% des votes.

À LIRE AUSSI: Sherry Romanado réélue dans Longueuil-Charles-LeMoyne

À 1h du matin, 1132 voix les séparaient, avec 212 bureaux de votes dépouillés sur 230. Au fil du dépouillement des bureaux de scrutin, Mmes Romanado et Lepage se seront disputé la première place. Après une longue soirée en montagnes russes, l’ambiance était un peu lourde au rassemblement de Cathy Lepage, au restaurant St-Hubert de la Place Longueuil.

Mme Lepage a félicité Mme Romanado, puis a remercié les militants ainsi que les électeurs qui l’ont appuyée.

En entrevue, elle avoue son étonnement à l’égard de cette chaude lutte. «Les sondages nous donnaient une bonne avance, sur le terrain, on avait vraiment une bonne réception. On a visité tous les bureaux de vote aujourd’hui et ça allait bien.»

Quant à savoir ce qui a expliqué cette défaite crève-cœur, la candidate et son équipe analyseront le tout dans les prochains jours.  Il était aussi encore trop tôt pour se prononcer sur un éventuel recomptage.

Mme Lepage voit toutefois d’un bon œil la percée du Bloc québécois à l’échelle de la province, le parti ayant récolté 32 sièges. «On a démontré que le Bloc était bien de retour», a-t-elle soutenu.

La directrice générale de l’entreprise d’économie sociale Le Complexe le Partage, situé à La Prairie, avait tenté sa chance lors des dernières élections provinciales en 2018, où elle portait les couleurs du Parti Québécois. Mme Lepage avait terminé troisième derrière Christian Dubé (CAQ) et Richard Merlini (PLQ).

Dans cette présente élection, le candidat néodémocrate Kalden Dhatsenpa a terminé au troisième rang avec 10,4% d’appuis. Le candidat conservateur Stéphane Robichaud a quant à lui récolté 7,3% des votes, et Henri Cousineau, du Parti populaire, 1,1%.

Pour sa deuxième expérience en politique, la jeune candidate du Parti Vert Casandra a convaincu 5,7% des électeurs. Rappelons que Mme Poitras s’est d’abord présentée dans la circonscription voisine de Longueuil-Saint-Hubert et a cédé sa place à Pierre Nantel, député sortant de cette circonscription, qui a fait le saut chez les Verts, en août.

C’est aussi dans Longueuil–Saint-Hubert qu’elle avait fait campagne en 2015, devenant à 18 ans la plus jeune candidate de l’histoire du pays. Elle avait à ce moment obtenu 2,5% des votes.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des