Blessé grave lors d’une poursuite : les policiers n’ont pas commis d’infraction

Photo de Valérie Lessard
Par Valérie Lessard
Blessé grave lors d’une poursuite : les policiers n’ont pas commis d’infraction
Les enquêteurs du BEI étaient sur les lieux de l'accident. (Photo : Valérie Gagnon)

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) conclut que les policiers de Châteauguay et les Peacekeepers de Kahnawake n’ont pas commis d’infraction criminelle lors d’une poursuite policière survenue le 1er juin 2017. L’homme en fuite avait été gravement blessé.

Le 1er juin 2017, un véhicule de marque Kia Rio a terminé sa course en percutant la façade d’un commerce de Kahnawake situé sur la route 138 à une vitesse estimée entre 120 et 150 km/h. Le Bureau des enquêtes indépendantes devait produire un rapport sur ce qui s’est passé.

La séquence des événements

Vers 1 h du matin, ce jour-là, deux ambulanciers remarquent un véhicule dont la conduite est erratique sur le territoire de la police de Châteauguay. Cette dernière est informée sur les ondes radio et tente de localiser le véhicule décrit. Deux personnes sont à bord de l’automobile blanche qui ne porte aucune plaque d’immatriculation.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des