Brossard adopte son nouveau Plan d’action à l’égard des personnes handicapées

Photo de Geneviève Michaud
Par Geneviève Michaud
Brossard adopte son nouveau Plan d’action à l’égard des personnes handicapées
Le bassin compétitif du Complexe aquatique de Brossard compte une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite, en faisant le premier bassin de 50 mètres 100% accessible au Québec. (Photo : Le Courrier du Sud - Geneviève Michaud)

Forte d’un bilan positif de ses actions posées en 2020 à l’égard des personnes handicapées, la Ville de Brossard a adopté le 16 février un plan d’action 2021-2022 présentant 28 obstacles qu’elle souhaite enrayer au cours des deux prochaines années.

Le plan d’action 2021-2022 détaille les différents obstacles auxquels font face les personnes handicapées ainsi que les mesures envisagées pour les éliminer. Ces obstacles touchent l’administration municipale, l’accessibilité des espaces publics, l’habitation, la mobilité, la vie communautaire, les loisirs et la bibliothèque, les communications, la sécurité civile et les mesures d’urgence, l’emploi et la formation du personnel de même que l’approvisionnement.

Des gestes concrets

Parmi les obstacles listés, on note l’absence d’une vision commune de l’accessibilité universelle chez les intervenants municipaux; le fait que plusieurs installations, bâtiments et parcs municipaux ne sont pas complètement accessibles; les déplacements parfois difficiles pour les personnes handicapées; les possibilités d’accompagnement lors d’activités de loisir qui sont parfois insuffisantes; le manque d’information sur les programmes existants pour les personnes handicapées; et l’accès difficile à un emploi municipal.

La Ville souhaite ainsi entre autres adopter un énoncé en matière d’accessibilité universelle; élaborer des programmes de mise à niveau de ses installations; adopter un plan local de déplacement en respect des principes d’accessibilité universelle; implanter une Carte d’accompagnement loisir et bonifier le programme d’accompagnement en camp de jour; créer une page sur le site Web de la Ville pour centraliser l’information pertinente; et favoriser le recrutement de personnes handicapées dans les différents services municipaux.

«On déploie vraiment nos efforts pour réduire graduellement les obstacles auxquels font face les personnes handicapées, indiquait la mairesse Doreen Assaad au moment de l’adoption du plan par le conseil municipal. Nous avons tous la ferme conviction que c’est en posant des gestes concrets que nous pouvons aider à accroître leur autonomie et aider leur qualité de vie.»

Plusieurs réalisations en 2020

Si certaines actions prévues l’an dernier ont dû être reportées, entre autres en raison de la pandémie, la Ville se félicite d’avoir réalisé plusieurs avancées pour les personnes handicapées en 2020.

Parmi celles-ci, soulignons l’ouverture du Complexe aquatique en décembre, qui offre le premier bassin compétitif de 50 mètres entièrement accessible au Québec. Le Complexe est également doté de plusieurs équipements qui en favorisent l’accessibilité, comme des portes automatiques, une entrée de type plage pour le bassin récréatif et des fauteuils roulants aquatiques de différentes grandeurs.

Notons également l’intégration de mobilier et d’équipements adaptés dans le cadre de la revitalisation des parcs Angers et Briand; l’amélioration de l’accessibilité du centre communautaire Nathalie-Croteau par l’ajout d’une toilette avec barre d’appui au premier étage; et la refonte du site Web qui a permis d’améliorer son accessibilité pour les personnes ayant une déficience visuelle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires