Brossard reporte l’échéance du 3e versement de taxes

Brossard reporte l’échéance du 3e versement de taxes
La dette de Brossard est en baisse de 10,8 M$.

Les Brossardois auront jusqu’au 7 décembre pour s’acquitter de leur troisième versement de taxes foncières.

Dans le contexte actuel de la COVID-19, le conseil municipal a choisi de reporter de six mois l’échéance du versement originalement prévu le 8 juin. La Ville retardera également l’envoi des comptes de droits de mutation – la fameuse taxe de bienvenue – et de taxes foncières révisées. Ces factures ne seront expédiées qu’après le 1er juillet.

«Nous remercions d’avance tous les citoyens qui, malgré le contexte, seront en mesure de s’acquitter de leur troisième versement de taxes à la date prévue du 8 juin, a indiqué la conseillère municipale et présidente du comité des finances Julie Bénard, lors de l’assemblée du 26 mai. Mais c’était très important, tant pour le comité des finances que pour l’ensemble du conseil, d’être sensible aux enjeux financiers que vivent plusieurs de nos citoyens.»

Les citoyens qui ont prévu des versements automatiques et qui souhaitent se prévaloir du report de paiement pourront effectuer les ajustements nécessaires avec leur institution financière. Quant aux citoyens qui ont adhéré au service de paiements préautorisés à quatre versements, la Ville assurera les suivis afin que l’échéance soit repoussée. Quant aux paiements préautorisés à 12 versements, la Ville poursuivra le prélèvement convenu et fera l’ajustement des frais d’intérêt à la baisse lors du dernier paiement, en janvier 2021.

Pour leur part, les citoyens qui ont déjà transmis un chèque postdaté en date du 8 juin et qui souhaitent se prévaloir du report de la date d’échéance peuvent communiquer avec Services Brossard à services@brossard.ca.

4 M$ des surplus

La mairesse Doreen Assaad a par ailleurs annoncé, lors de la même séance, qu’une partie du surplus de 11,4 M$ accumulé en 2019, soit 4 M$, serait utilisée pour faire face à la situation de la COVID-19 et pour appuyer la relance économique.

«Notre souhait est d’améliorer la qualité de vie des Brossardois, a indiqué la mairesse. Le surplus permettra également de soutenir la vitalité financière de la Ville, soumise à rude épreuve au cours des derniers mois.» (G.M.)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des