Bureaux à domicile: Saint-Hubert élargira sa règlementation

Bureaux à domicile: Saint-Hubert élargira sa règlementation
(Photo : Gracieuseté)

Actuellement, certains professionnels comme les comptables, physiothérapeutes, ostéopathes et massothérapeutes ne peuvent détenir un bureau à domicile dans l’arr. de Saint-Hubert. Les élus de l’arrondissement corrigeront la situation.

«Le règlement actuel est très limitatif dans son énumération, constate la présidente de l’arrondissement Nathalie Boisclair. Nous savions que c’était problématique et nous avons accéléré les changements à la suite des demandes de la part de nos citoyens. Dans la dernière année, mon collègue Jacques E. Poitras et moi-même avons décidé de faire le nécessaire pour corriger la situation.»

Elle juge injuste que certains professionnels ne puissent recevoir de clients à leur domicile, alors que d’autres, comme les coiffeurs, le peuvent.

Les différents ordres professionnels et les assureurs exigent des professionnels qu’ils détiennent un permis de place d’affaire, ce que l’arrondissement autorise uniquement aux personnes figurant dans la liste.

En bonifiant cette liste, les citoyens qui offre un service professionnel ou des soins à domicile pourront demander l’obtention d’un permis d’affaires.

Les exigences actuelles du règlement, telles que ne pas recevoir plus de deux clients à la fois et limiter l’espace utilisé à 25 mètres carrés, seront maintenus.

Les règlements d’urbanisme sont une compétence d’arrondissement, mais ces modifications s’appliqueront éventuellement à l’ensemble de la ville. Un processus de refonte et d’uniformisation des règlements d’urbanisme est actuellement en cours. (A.D.)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des