Carl Carmoni et le mini-putt: une histoire d’amour depuis 50 ans

Carl Carmoni et le mini-putt: une histoire d’amour depuis 50 ans
Carl Carmoni. Le grand champion de mini-putt sera de retour en ondes à RDS la semaine prochaine (Photo : Archives)

Carl Carmoni a marqué à jamais les esprits. Ses exploits partagés au Réseau des Sports à une autre époque pourront être revus la semaine prochaine au Réseau des Sports. Le principal intéressé raconte à quel point l’amour se trouvait sur un terrain de mini-putt.

«Je jouais au baseball midget AA à Lachine comme receveur, relate celui qui réside désormais à l’Île-Perrot. Avec mon lanceur Pierre Sénécal on a vu un terrain avec deux parcours; le jaune qui était le plus facile et le rouge plus difficile. il y avait deux belles filles sur le parcours difficile. On y a été joué et je suis avec l’une d’elles depuis 1970. »

Il a trouvé sa compagne de vie mais aussi une passion. Son fer droit, l’amené sur de nombreux terrains. Il faisait belle figure dans les années 70, mais c’est deux décennies plus tard qu’il est entré dans la légende. Assez pour que le journaliste et descripteur le qualifie de meilleur joueur au Québec. «Avec des gars comme Gilles Bussières, Jocelyn Noël ou Éric Larivière, je faisais partie des joueurs qui performaient quand il y avait le plus de caméras ou le plus de pression. Quand c’était une question de vie ou de mort, on ne ratait jamais notre coup. »

Des victoires et des birdies, il en a collectionnés. Les émissions à RDS ont généré un culte plus grande que nature. «J’ai été 3 heures par semaine à la télévision pendant 10 ans, relate-t-il. J’ai aussi alimenté ma popularité sur les réseaux sociaux. »

Il a déjà joué une partie de 21. Mais son meilleur pointage réalisé sous l’oeil des caméras ou lors de qualifications pour la télévision a été 24.

Pour lui, le trou le plus difficile change selon le terrain. Bien que les parcours soient identiques, tous les terrains ne sont pas pareils. «Il y avait 125 terrains au Québec, indique-t-il. Et le premier trou, le Totem, il n’y a qu’à Delson et Brossard que je le jouais de la même façon. Ailleurs, c’était différent. »

Du 4 au 7 mai prochain, on pourra le voir et l’entendre alors que RDS va remettre en ondes La coupe mini-putt 2012. Il sera à l’analyse avec Serge Vleminckx qui assure toujours la description. «On a encore des projets ensemble, dit M. Carmoni. On est en demande pour des oeuvres de charité où on invite les joueurs à battre le pro, que ce soit pour Leucan ou Opération enfant soleil. On s’est même rendu jusqu’à Rimouski. »

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des