Actualités
Sports
Élections

Catherine Fournier veut faire du futur complexe aquatique un centre multisports

lundi le 27 septembre 2021
Modifié à 10 h 15 min le 19 octobre 2021
Par

Le futur complexe aquatique (Photo: Gracieuseté)

Parmi les mesures proposées pour améliorer les saines habitudes de vie, Coalition Longueuil entend doter Saint-Hubert d’un complexe multisports complet, incluant une piste intérieure de 400 mètres. Selon sa vision, le futur centre aquatique y serait intégré sur les terrains adjacents à l’aréna Gaétan-Boucher. 

«Les gens de Laflèche sont vraiment enthousiastes à l’idée d’avoir enfin accès à un complexe aquatique dans le secteur. Avec notre projet, on vient donner beaucoup plus de chances à cette nouvelle infrastructure de voir le jour grâce aux différentes subventions gouvernementales», estime José Lemay-Leclerc, candidat dans Laflèche.

Rappelons que Longueuil n'a jusqu'ici pu obtenir de subventions pour la construction du complexe aquatique.

«Notre équipe souhaite travailler de concert avec l’OBNL qui gère l’aréna Gaétan-Boucher pour trouver les meilleures manières de travailler ensemble pour la mise sur pied du projet de nouveau centre multisports, ajoute pour sa part Alvaro Cueto, candidat dans le district d’Iberville et champion de course à pied. 

Il avance que les terrains adjacents à l’aréna sont assez grands pour accueillir ce projet et qu’une entente pourrait être développée avec le Centre de services scolaire Marie-Victorin pour ceux appartenant à l’école Monseigneur-Parent. 

«En plus de répondre à certains des besoins en termes d’accès aux plateaux sportifs, comme une possible troisième glace et une piscine assez grande pour accueillir des compétitions, je crois qu’il s’agirait également là d’un projet porteur, soutient-il. Comme il n’existe pas de piste d’athlétisme intérieure de cette envergure ailleurs au Québec, nous deviendrions la plaque tournante des athlètes à l’échelle nationale.»

Autres mesures
Coalition Longueuil a également annoncé une série de mesures afin de corriger ce qu’elle considère comme un retard de développement d’infrastructures sportives adaptées aux besoins de la population.

Elle veut établir un plan de rénovation des infrastructures vétustes et de développement de nouveaux plateaux sportifs dans les trois arrondissements, tout en remplissant les critères pour maintenir les certifications des clubs sportifs d’élite.

Faciliter le processus de réservation des parcs pour y pratiquer une activité sportive de groupe, «mieux coordonner et élargir» le déneigement des pistes cyclables en hiver et encourager les initiatives de quartier sont aussi de ses suggestions.

«Qui plus est, le Québec a une réalité hivernale qui nous ajoute le défi de motiver les gens à rester actifs durant la période froide. Les gymnases des écoles sont vides à l’extérieur des heures de classe et je rencontre quotidiennement un grand nombre de citoyens qui aimeraient les utiliser moyennant de petits frais», renchérit Catherine Fournier. 

Son parti souhaite également bonifier l’offre d’activités physiques adaptées pour les enfants de 0 à 5 ans, à des horaires compatibles avec les heures de travail des parents.

«Comme professionnelle de la santé, je suis très fière des mesures que notre équipe souhaite mettre de l’avant en matière de promotion de saines habitudes de vie, soutient Marjolaine Mercier, candidate dans le district de LeMoyne-Jacques-Cartier. Les municipalités ont un rôle direct à jouer pour favoriser la santé de la population.» (A.D.)

 

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous