Changer le monde… une action à la fois !

Changer le monde… une action à la fois !

Rémi Chapotard, enseignant d’Éthique et culture religieuse au collège Notre-Dame-de-Lourdes

Crédit photo : Gracieuseté

Parfois, ce sont les petits gestes qui comptent le plus… C’est avec cette approche que les élèves du Club HumaniTerre du collège Notre-Dame-de-Lourdes ont décidé de faire une différence pour leur milieu.

Nous avons tous une responsabilité citoyenne, que ce soit envers nos proches, notre environnement ou envers les générations futures. Ces jeunes ont décidé d’investir de leur temps et de leur énergie, en plus d’unir leurs qualités, pour mener à bout différents projets de collectes de fonds et d’activités de conscientisation sur différents thèmes.

Que représente donc une année d’implication pour un de ces élèves de la 3e à la 5e secondaire du Club HumaniTerre?

L’année dernière a débuté sur le thème de l’itinérance. En octobre, le Club participait pour la première fois à la Nuit des sans-abris de Longueuil. Quelques mois plus tard, en mars, les élèves ont présenté la 3e édition d’un spectacle-bénéfice, avec l’aide de l’immense bassin de talent artistique du Collège, pour amasser des fonds pour l’Abri de la Rive-Sud. Une belle réussite, qui est sans aucun doute devenue maintenant un classique annuel.

Les élèves du Club HumaniTerre mènent également des efforts pour l’aide internationale. En novembre, ils ont vendu plus de 80 paniers de légumes biologiques, en partenariat avec Équiterre, au profit du Projet Kakuma. Ce projet participe au financement d’une école secondaire pour filles dans l’un des plus grands camps de réfugiés au monde, Kakuma, au Kenya. Grâce à différentes collectes, ce sont plus de 1100$ qui ont été amassés l’an dernier!

Il ne s’agit ici que d’un survol des activités de l’année du Club HumaniTerre, qui s’est conclue avec la participation à la Marche Monde d’Oxfam en mai dernier. Il est inspirant de côtoyer des élèves aussi impliqués, organisés, positifs et sensibles à des causes tant locales qu’internationales. Il va sans dire que la fibre humanitaire est forte chez ces jeunes leaders du monde de demain.

Rémi Chapotard

Enseignant d’Éthique et culture religieuse au collège Notre-Dame-de-Lourdes

Poster un Commentaire

avatar