Chanteuse, animatrice et humoriste… à 16 ans

Photo de Katherine Harvey-Pinard
Par Katherine Harvey-Pinard
Chanteuse, animatrice et humoriste… à 16 ans
Chloé Leclerc (Photo : Gracieuseté – Marie-Prose Musique)

À seulement 16 ans, Chloé Leclerc sait très bien où elle s’en va: sur une scène. En plus d’avoir lancé son premier single en tant qu’auteure-compositrice-interprète, le 20 novembre, la Brossardoise est animatrice de spectacles et humoriste à ses heures. De quoi impressionner.

Intitulé Notre Histoire, le premier single de Chloé Leclerc parle de la maladie. Paroles et musique sont signées par la jeune artiste.

«J’ai écrit cette chanson pour quelqu’un de très important dans mon cœur, explique-t-elle en entrevue. J’ai décidé de la laisser prendre son envol pour toucher les gens. Peut-être que ma chanson va faire du bien à quelques humains, quelque part, qui ont de la peine.»

Chloé Leclerc, qui s’accompagne aussi au piano et à la guitare, aime écrire des chansons sur des sujets sensibles, «qui touchent les gens». En 2019, elle avait d’ailleurs publié sur son compte Youtube une chanson sur l’intimidation, Trop c’est trop, qui a récolté plus de 3000 vues.

Le lancement de Notre Histoire n’annonce pas l’arrivée d’un autre projet musical, assure l’interprète, mais elle envisage un jour de publier un EP ou un album.

«Je ne veux pas me mettre de pression avec ça, parce que je veux que ce soit les chansons et les sujets parfaits», laisse entendre celle qui étudie à l’école artistique Marie-Prose Musique.

Multiples talents

La pandémie a été bénéfique artistiquement pour Chloé Leclerc. En plus de plancher sur son single et de publier des reprises de chansons sur ses réseaux sociaux, l’artiste a travaillé sur des numéros d’humour qu’elle souhaite livrer devant public lorsque la situation le permettra.

«Ça fait moins d’un an que je fais ça, dit-elle. Ça fait partie de ma personnalité dans la vie, j’aime faire rire.»

La Brossardoise compte également poursuivre l’animation de spectacles et de talk-shows, un domaine dans lequel elle baigne depuis deux ans, lorsque ce sera possible.

«Je trouve que le contact avec le public est meilleur qu’avec le chant. C’est la Chlo un peu tannante qui ressort de ça», lance-t-elle à la blague.

La jeune artiste souhaite faire grandir les «trois Chloé» en elle – chanteuse, animatrice et humoriste – afin qu’elles prennent toutes «autant de place dans sa vie».

«C’est un beau mélange de toutes les différentes facettes de ma personnalité et de l’artiste que je deviens tranquillement», soutient-elle.

Des petits paquets de bonheur

Comme si ce n’était pas suffisant, Chloé Leclerc est co-ambassadrice pour Leucan Montérégie depuis juin. Un rôle qu’elle a accepté sans la moindre hésitation.

«Pour moi, la musique sert à une seule chose et c’est à faire du bien, révèle celle qui envisage une carrière dans l’enseignement comme plan B. Je veux distribuer des petits paquets de bonheur autour de moi. Je pense que la Chlo chanteuse se sentait vraiment interpellée par cette cause-là.»

«Ces enfants-là sont des petits sourires sur deux pattes, ajoute-t-elle. Je veux être là pour eux, mettre un peu de lumière dans leur vie et chanter pour eux.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires