Pandémie: « On a paniqué », croit Vincenzo Guzzo

Pandémie: « On a paniqué », croit Vincenzo Guzzo
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Le directeur général des Cinémas Guzzo se fait critique quant à la façon dont les autorités gouvernementales et de santé publique du Québec ont géré la pandémie de COVID-19.

À LIRE AUSSI: Réouverture des cinémas: Vincenzo Guzzo est confiant que « tout devrait bien aller »

Des places réservées dans tous les cinémas Cineplex

«On a pensé seulement à la santé physique, déplore Vincenzo Guzzo. On n’a pas analysé les impacts du confinement sur la santé mentale et sur l’économie.»

Il ajoute que l’insécurité économique a des impacts sur la santé mentale, causant de l’anxiété et de la dépression.

«On a paniqué, poursuit M. Guzzo. Et rien de positif ne peut ressortir d’un état de panique. C’est cette panique qui a causé les dégâts qu’on vit aujourd’hui. Je ne blâme pas le premier ministre François Legault; il a joué avec les cartes qu’il avait en main. Mais il va falloir que nos dirigeants s’assoient pour être mieux préparés pour la prochaine fois.»

L’homme d’affaires est confiant que la société devra changer certaines de ses habitudes de vie mais qu’elle pourra retrouver une vie normale assez similaire à celle d’avant la COVID-19.

«L’humanité a survécu à d’autres pandémies. J’ai plus de foi en la résilience humaine que certains de nos spécialistes de santé publique, je crois», conclut-il. (G.M.)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des