COVID-19: les services d’urgence doivent aussi s’adapter

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
COVID-19: les services d’urgence doivent aussi s’adapter
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Contexte de pandémie et prévention obligent, le Service de sécurité incendie de l’Agglomération de Longueuil (SSIAL) implique le minimum d’effectifs lors de ses interventions sur le territoire.

Il s’agit là de l’une des mesures mises en place pour assurer la continuité des services essentiels et d’urgence, mais aussi pour veiller à la sécurité des pompiers.

Lorsqu’ils arrivent sur les lieux d’une intervention, les officiers responsables du SSIAL doivent poser systématiquement des questions bien précises en lien avec la COVID-19 à ceux qu’ils rencontrent.

Dans la mesure du possible, les pompiers doivent respecter la distance de deux mètres entre eux et les citoyens.

«Si la distanciation de deux mètres est impossible, les pompiers doivent porter obligatoirement un masque, abaisser leur visière et porter leur vêtement de protection individuelle», explique la porte-parole de la Ville de Longueuil Fanie St-Pierre.

Distanciation dans les casernes

Alors que d’ordinaire, les casernes forcent une certaine proximité entre les pompiers, ces derniers doivent y éviter les rassemblements. La règle d’un à deux mètres de distance s’applique et les pompiers occupent des pièces distinctes, quand ils le peuvent.

«Aucune visite de citoyens, de proches ou de membres du personnel en congé dans les casernes n’est permis», ajoute aussi Mme St-Pierre

Les lits ont dû être déplacés dans des pièces différentes, à moins qu’il y ait des séparateurs entre les lits ou qu’ils puissent être installés à une distance d’un à deux mètres l’un de l’autre.

Les douches, toilettes et lavabos sont nettoyés après chaque utilisation.

Les pompiers effectuent un «nettoyage rigoureux» des locaux et de l’intérieur des véhicules en début de quart, deux fois par 24h.

«Après chaque retour en caserne, les pompiers doivent également procéder au nettoyage des surfaces ayant été touchées par les mains (nues ou avec gants), ainsi qu’au nettoyage extérieur des gants», relate Fanie St-Pierre.

SPAL: pas de prise d’empreinte

Les mesures instaurées au Service de police de l’Agglomération de Longueuil (SPAL) touchent plusieurs aspects du travail des policiers. La section détention a par exemple cessé de prendre les empreintes digitales.

Plus largement, une équipe est dédiée spécifiquement à la désinfection des surfaces de travail, téléphones et poignées de porte. Les policiers désinfectent eux-mêmes, au début de chaque quart de travail, les véhicules de patrouille.

Le public peut toujours se rendre aux comptoirs des postes situés au 699, boul. Curé-Poirier Ouest, au 4800, rue Leckie et au 7151, boul. Cousineau.

«Les mesures de protection en place, notamment la présence d’une vitre, assurent une excellente protection, souligne Mme St-Pierre. Aucun argent comptant n’est accepté aux comptoirs; seuls les paiements par carte sont autorisés.»

En plus de respecter les consignes de distanciation sociale lors de leurs interventions sur le terrain, les policiers doivent vêtir leur équipement de protection individuelle si les citoyens avec lesquels ils doivent intervenir ont des symptômes de la COVID-19.

Télétravail

Certains employés du SPAL peuvent depuis quelques jours effectuer du télétravail. Les effectifs de certains départements sont aussi répartis afin de réduire le nombre de personnes dans un même local.

Désormais, les policiers ne se rassemblent plus au début d’un quart de travail; l’information nécessaire leur est transmise par courriel.

«La Ville adaptera ses mesures au fur et à mesure de l’évolution de la situation et selon les directives gouvernementales», mentionne Fanie St-Pierre.

L’administration municipale s’appuie sur une relation constante avec notamment la Direction de la santé publique de la Montérégie, le ministère de la Sécurité publique du Québec pour déployer ces mesures.

Rappelons également que le SPAL a déclaré l’état des mesures d’urgence le 24 mars.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des