DASH-L lance un appel de candidatures pour le Comité consultatif sur le climat sonore

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
DASH-L lance un appel de candidatures pour le Comité consultatif sur le climat sonore
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Un appel de candidatures a été lancé par Développement Aéroport de Saint-Hubert–Longueuil (DASH-L) pour pourvoir trois postes du comité consultatif sur le climat sonore. L’appel de candidatures concerne le représentant des écoles de pilotage; le représentant des transporteurs aériens utilisateurs des installations de l’aéroport; et le représentant des citoyens riverains.

Actuellement, ces postes sont occupés par Richard Blackburn (écoles de pilotage), un employé de Pascan (transporteurs aériens) et la porte-parole du CAPA-L Johanne Domingue (citoyens riverains).

Le comité compte également la directrice générale de l’Aéroport Jane Foyle, ainsi qu’un représentant de la Ville, soit le directeur d’aménagement et urbanisme Sylvain Boulianne.

La refonte des nouveaux règlements généraux en 2018 a permis d’y intégrer le comité consultatif sur le climat sonore de l’Aéroport de Saint-Hubert.

Elle comprenait aussi «la clarification du processus de nomination des représentants sur le comité consultatif du climat sonore, précise le président du C.A. de DASH-L Charles Vaillancourt. Comme ce processus prévoit que le C.A. a la responsabilité de nommer ces représentants, DASH-L a pris l’initiative de faire en sorte que le C.A. puisse avoir en main les meilleures candidatures possible».

M. Vaillancourt assure que les représentants actuels demeureront en poste «tant et aussi longtemps qu’ils ne démissionnent pas ou que le conseil d’administration n’en nommera pas d’autres».

De nouvelles nominations pourraient donc survenir «dans l’éventualité où l’appel de candidatures permettrait d’identifier des représentants qualifiés et représentatifs».

«Toxique»

Le conseil d’administration souhaite que le comité consultatif sur le climat sonore redevienne productif rapidement.

L’an dernier, une seule rencontre a été tenue.

Depuis qu’il a été instauré, une recommandation a été formulée au C.A. de l’Aéroport afin qu’un règlement déjà existant soit appliqué, rappelle Charles Vaillancourt.

«Les plus récentes décisions en matière de gestion du climat sonore, comme celle d’entamer les démarches pour étendre les restrictions des posés-décollés de la piste 24G à toutes les autres pistes, n’ont pas émané du comité consultatif sur le climat sonore, comme ç’aurait dû être le cas, mais plutôt du conseil d’administration, qui en a lui-même pris l’initiative.»

Il admet que les procédures judicaires entamées par Johanne Domingue contre Richard Blackburn, alors que tous les deux siègent au comité, «ont rendu le climat toxique, ce qui a pratiquement paralysé les activités du comité».

Rappelons que ce comité était l’un des éléments de l’entente à l’amiable conclue en 2015.

Dans son communiqué, DASH-L cite d’ailleurs le jugement qui indiquait la mission de ce comité, qui consiste à «favoriser l’échange d’informations et de procurer un forum de discussion et de consultation sur toute question touchant le climat sonore, et plus particulièrement, sur les critères acoustiques et les procédures d’atténuation du bruit destinées à améliorer le climat sonore à l’Aéroport».

Tout groupe ou citoyen souhaitant être entendu par le Comité peut adresser une demande à cet effet «avec l’assurance qu’elle sera traitée de manière diligente», informe le communiqué de DASH-L. Il sera ensuite informé du temps disponible pour faire ses représentations lors d’une réunion du comité.

Pour soumettre sa candidature et obtenir plus de renseignements: www.dashl.ca.

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
4 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Dash-qui
Dash-qui
1 année

Cette identité qu’est DASH-L avec son guru sont à se tailler un village genre gaulois dans cette ville et ignorer totalement les citoyens qui désormais vont perdre le peu de sanité restante. L’on transfère les problèmes sur le dos de l’autre, ne savez vous pas qu’il faut être deux pour entamer une discussion. Je suppose que cette ville ignore elle aussi les doléances en refusant de lever une pétition sur les pour ou contre d’une telle démarche, dès qu’ils auront atteints leur fin, l’accroissement du bruit maintenant se transportera sur 24/7…de toute façon nous n’en sommes pas loin.

michelle
michelle
1 année

l’application du jugement de cour est loin d’être accompli, selon moi

dash-qui
dash-qui
1 année
Répondre à  michelle

Jugement de cour?……….Ils se les font eux-mêmes dans leur royaume. Peut-il m’expliquer ce que  »…restrictions des posés-décollées….sur les autres pistes » signifient, alors qu’ils ne respectent nullement la première. Moi j’ai des avions sans silencieux jusqu’à 23:00hres, tous les soirs de beau temps et encore. Mais probablement que je n’ai que le 10% exempt ou on a, vous tous et moi, payés pour que la ville leur procure des jouets à 5000$ l’unité (si on parle de ce montant?).

Sylvie
Sylvie
1 année

DASH-L, vous prenez tout le mérite pour ce comité consultatif et pourtant, vous avez tout fait pour que ce comité ne voit jamais le jour! De plus, depuis que ce comité existe vous ne vous êtes point empresser de siéger! Je n’ai aucune confiance en vous, DASH-L! Vous ne pensez qu’à vos intérêts. Pour vous, nous, les citoyens, ne sommes rien! Vous n’en avez que faire de notre bien-être! Les seules personnes qui se sont préoccupées de nous, les citoyens, ce sont celles et ceux qui nous représentent si bien: le CAPA-L! Vous dites que Madame Domingue a rendu le climat toxique! Quel culot vous avez! Vous devriez vous regarder dans le miroir! Là, vous verriez les personnes qui rendent le climat toxique!