Débat électoral sur l’habitation

Débat électoral sur l’habitation
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Un débat électoral était organisé par la Fédération des OSBL en habitation de la Montérégie et de l’Estrie, le 7 octobre à Longueuil. Des candidats des différentes formations politique se sont prononcés sur le droit au logement, la construction et la rénovation de logements sociaux et communautaires au Canada, l’itinérance, la crise climatique, l’environnement et l’habitation.

«L’habitation, enjeux souvent ignoré des priorités des partis politiques est au cœur de la vie des canadiens et la solution a plusieurs problématiques qui les préoccupent, a commenté la Fédération régionale des OSBL d’habitation de la Montérégie (FROHME). L’habitation est un élément central à la vie de tout citoyen, propriétaire et locataire. C’est la fondation sur laquelle nous établissons et ajustons tous les autres volets de nos vies. Cet élément est d’autant plus crucial et déterminant pour les personnes à faibles revenus qui se doivent d’investir une trop grande part de leurs revenus à se loger.»

Par voie de communiqué, le Comité logement Rive-Sud mentionne que tous les candidats ont été fidèles à leur ligne de parti et ont reconnu le besoin de développement de futures constructions en logement abordable. Aucun engagement concret n’a toutefois été proposé, relève-t-on.

Un gouvernement néo-démocrate s’associerait aux provinces et aux municipalités pour créer un demi-million de logements sociaux et abordables au cours des dix prochaines années.

Un gouvernement libéral permettrait aux Canadiens de trouver plus facilement un logement abordable où ils se sentiront vraiment chez eux.

Avec les Verts, il y aurait une bonification de la contribution du gouvernement fédéral pour répondre aux besoins de la population canadienne en matière de logement.

Chez les Conservateurs, le logement social est prononcé du bout des lèvres pour faire place à une préoccupation plus grande envers les premiers acheteurs de propriété, de même chez les libéraux qui s’engagent à soutenir avant tout la classe moyenne.

Le Bloc québécois, quant à lui, réitère que le Québec serait mieux servi en étant seul responsable du logement social et abordable.

Les candidats qui ont participé au débat: Stéphane Robichaud candidat du Parti conservateur dans Longueuil – Charles-Lemoyne, Réjean Hébert du Parti libéral candidat dans Longueuil-Saint-Hubert, Éric Ferland candidat du Nouveau parti démocratique dans Longueuil-Saint-Hubert, Cathy Lepage candidate du Bloc québécois dans Longueuil-Charles-Lemoyne, et Sabrina Huet-Coté candidate du Parti vert dans Saint-Hyacinthe-Bagot.

Le débat était organisé en collaboration avec le Groupe de ressource technique du sud-ouest, le Comité logement Rive-Sud et l’OMH de Châteauguay.

(Source : Comité logement Rive-Sud)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des