Défi des générations contre la COVID: la nécessaire adaptation des fondations en milieu hospitalier

Défi des générations contre la COVID: la nécessaire adaptation des fondations en milieu hospitalier
L’Hôpital Anna-Laberge (Photo : Gracieuseté)

:Les besoins des différents milieux hospitaliers ont évolué au cours des derniers mois, pandémie oblige. L’Hôpital Anna-Laberge ne fait pas exception et a dû s’adapter à la nouvelle réalité que connaît le Québec aujourd’hui. Il en est de même pour la Fondation Anna-Laberge, qui a notamment modifié ses façons de faire. Le Défi des générations contre la COVID en est la démonstration.

Avec l’impossibilité de tenir de grands rassemblements, les fondations ont dû se réinventer et développer des nouveaux mécanismes de collaboration. a approché L’équipe de la Fondation Anna- Laberge n’a pas hésité lorsque la Fondation Charles-Lemoyne, accompagnée de la Fondation Pierre-Boucher et la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel, l’a approché pour lui présenter le Défi des générations contre la COVID.

«Nous avons rapidement vu une belle occasion, en participant au Défi des générations contre la COVID, de collecter des fonds qui seront essentiellement dédiés à aider l’hôpital à répondre aux nouveaux besoins émergeant de cette période de pandémie, affirme Annick Charest, directrice générale de la Fondation Anna-Laberge. Autant pour les patients, que pour les équipes dévouées sur le terrain et qui doivent traverser cette crise.»

Mme Charest souligne que c’est grâce à «l’appui indéfectible» de l’entreprise Desjardins, qui présente le Défi sur le plan local pour la Fondation Anna-Laberge, ainsi qu’à l’appui de partenaires corporatifs tels que l’entreprise Thibert et Canadian Tire Châteauguay, que la Fondation a «pu embarquer dans cette aventure».

Le Défi des générations contre la COVID se déroule jusqu’au 3 octobre. Pour participer ou soutenir la Fondation Anna-Laberge : defidesgenerations.com

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des