Des avancées pour les étudiants, se réjouissent les députés du Bloc Québécois

Des avancées pour les étudiants, se réjouissent les députés du Bloc Québécois
Le député Denis Trudel (Photo : Gracieuseté)

Le Bloc Québécois a obtenu un engagement du gouvernement fédéral à l’effet que la nouvelle aide financière destinée aux étudiants ne pénalise pas ceux qui travaillent ou qui envisageraient de retourner au travail.

«Le gouvernement a accepté notre demande afin qu’un étudiant ne perde pas l’ensemble de sa prestation s’il décide de travailler à temps plein. Ainsi, le soutien financier apporté devrait inciter à l’emploi en toute circonstances», souligne le député de Longueuil-Saint-Hubert Denis Trudel.

«Alors qu’on s’emploie à relancer progressivement notre économie et que les besoins de main-d’œuvre s’annoncent toujours plus grands, il est indispensable que cette prestation ne constitue pas un désincitatif au travail, mais, au contraire, qu’elle continue d’être partiellement versée même si les étudiants ont un revenu d’emploi supérieur à 1000$ par mois» a souligné pour sa part le député de Montarville Stéphane Bergeron.

Par ailleurs, le comité parlementaire de l’agriculture, réuni à la demande du Bloc Québécois, a convenu de permettre aux producteurs agricoles de faire valoir leurs attentes et besoins et de profiter des programmes de soutien.

En ce qui concerne les aînés, le Bloc Québécois demandait un engagement du gouvernement afin de mieux les soutenir, notamment par une augmentation de la pension de la Sécurité de la vieillesse et du Supplément de revenu garanti.

Que le gouvernement s’engage maintenant à la considérer est perçue comme un pas dans la bonne direction, disent les députés.

«Nos aînés, qui sont les plus affectés par cette pandémie, sont jusqu’à présent ceux pour qui le gouvernement n‘a toujours pas délié ses goussets, à telle enseigne qu’ils reçoivent moins de la part de l’État fédéral que les étudiants! s’est insurgé M. Bergeron.

« Il ne se passe pas une journée sans que je ne sois interpellé par des

citoyens de Longueuil-Saint-Hubert qui vivent des situations particulières, et mon objectif c’est de leur trouver des solutions. C’est pour eux qu’on travaille à Ottawa et si on peut réussir à les soutenir dans le contexte actuel comme on a réussi à le faire hier, on va continuer de le faire», a soutenu Denis Trudel. (A.D.)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des