Des projets pour l’église anglicane et la Maison Marsil ?

Des projets pour l’église anglicane et la Maison Marsil ?
La maison Marsil a été construite au tournant du XIXe siècle.

PATRIMOINE. La Ville de Saint-Lambert a finalement reçu une proposition pour l’ancienne église d’inspiration Tudor de l’avenue Lorne. Lors de la séance du conseil municipal de juin, le maire Alain Dépatie a laissé entendre qu’une proposition verbale était sur la table.

«Il y a une proposition qui est arrivée à la Ville et l’administration municipale a rencontré le développeur. Ils lui ont dit de mettre son projet sur papier et de le chiffrer, a expliqué le maire. Les gens de Logis des aulniers voudraient aussi être impliqués dans ce projet.»

Logis des aulniers est un organisme sans but non lucratif dont l’objectif est de rendre plus facile l’accès à un logement abordable aux personnes affectées par une maladie dégénérative ainsi qu’à leur famille ou leur proche aidant.

Après plusieurs tentatives qui ont échoué dans les années passées, l’organisme souhaite faire une offre d’achat sur le terrain du site de l’ancienne Église anglicane.

«Nous avons eu des discussions avec différents groupes de citoyens pour faire une offre d’achat sur le terrain du Temple maçonnique, a expliqué le président de l’organisme, Richard Saulnier. Nous avons élaboré un projet qui permettrait au bâtiment de conserver une vocation publique ou commerciale. Nous voulons bâtir derrière le bâtiment des logements communautaires, puisque c’est une richesse inestimable d’habiter au centre-ville.»

M. Saulnier s’est présenté à la période de questions pour s’assurer qu’aucun groupe ne serait favorisé, puisque selon certains citoyens, un groupe d’investisseurs aurait un avantage sur l’achat de la propriété.

«Actuellement, il n’y a personne qui a de privilèges sur cet édifice! Il y a eu des discussions, mais il n’y a eu aucun projet définitif et final», a répondu le maire.

Le conseiller Hugues Létourneau a rappelé à certains citoyens, qui ne semblaient pas en accord avec la proposition de M. Saulnier, que ce projet devait devenir mobilisateur et non un sujet de contestation.

Une décision d’ici la fin de l’été pour la Maison Marsil

Selon Alain Dépatie, plusieurs organismes de Saint-Lambert se sont par ailleurs montrés intéressés à devenir locataire de la Maison Marsil, située sur la rue Riverside.

«La Maison des Arts, la Société d’histoire Mouillepied, le bureau administratif de Classica et la Foire d’art contemporain ont envoyé des demandes pour être locataire. Ce n’est pas tout le monde qui peut y aller et nous devons faire une organisation des espaces», a expliqué le maire.

D’ici la fin de l’été, l’administration et les élus décideront quels organismes pourront occuper le bâtiment historique.

Des fleurs de circonstances

Une citoyenne de Saint-Lambert s’est finalement présentée à la période de questions pour mentionner que l’aménagement paysager de la Maison Marsil n’était pas de circonstance, en raison de son statut patrimonial.

«Un petit conseil: c’est une maison classée provinciale alors, est-ce que c’est possible de faire un aménagement paysager pour une maison de ce calibre? C’est une maison de ferme et les maisons de ferme du Québec avaient traditionnellement certaines fleurs, comme les pivoines ou des petits lilas. En ce moment, ils ont planté, sur de la terre noire, des bégonias avec des feuilles rouge foncé; c’est loin de mettre la maison en valeur», a lancé Sony Malo.

Le conseiller Dominique Lebeau, président du Comité d’embellissement de la Ville, a assuré qu’il entendait les propos de Mme Malo et que les recommandations seraient faites par le comité.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des