Après avoir enregistré des records personnels lors des deux premières journées d’activités des Championnats du monde de paracyclisme sur piste de Milton, Marie-Claude Molnar a récidivé en brisant la barre des 4 minutes à la poursuite individuelle de 3 km chez les C4, le 2 février.

Même si son temps de 3 min 59,028 s n’a pas été suffisant pour obtenir un billet vers la finale réservée aux quatre premières, l’athlète de Longueuil était plus que satisfaite de sa performance.

«Ça s’est passé exactement comme je voulais, tant dans la préparation que de l’exécution. J’ai travaillé fort pour y arriver et c’est un bel accomplissement personnel. Je suis fière de ça», a indiqué Molnar, sixième au terme de l’épreuve.

La cycliste de 36 ans était de retour sur la piste quelques heures plus tard pour disputer le scratch, où elle s’est classée cinquième.

«J’étais bien placée pendant toute la course, mais avec trois tours à faire, je suis allée à l’extérieur pour essayer de replonger. J’ai eu peur de l’accrochage et je suis restée trop longtemps. Ça m’a coûté quelques échelons au classement final, mais je suis quand même contente du résultat», a-t-elle expliqué.

L’Australienne Emily Petricola a été la première à compléter les 40 tours de cette épreuve. Elle a terminé devant la Chinoise Jianping Ruan et l’Américaine Samantha Bosco.

C’est donc avec le sourire aux lèvres et le sentiment du devoir accompli que Molnar conclut ses Championnats du monde.

«Je n’ai que du positif à retenir de mon passage à Milton. Avec l’aide de toute mon équipe, je suis parvenue à me dépasser et à réaliser mes objectifs. J’ai de la chance d’avoir un entourage aussi extraordinaire et nous allons certainement bâtir sur les résultats obtenus cette semaine.»

Marie-Claude Molnar profitera des prochains mois afin de peaufiner sa préparation en vue des Championnats nationaux de paracycslime sur piste prévus en avril, après quoi elle entreprendra sa saison sur route.

(Source: Sportcom)