Des règlements plus stricts au camping

Photo de Yanick Michaud
Par Yanick Michaud
Des règlements plus stricts au camping
Diane Chamberland a bien hâte de retrouver sa clientèle et d’accueillir les gens qui étaient impatients de se retrouver sur ce terrain bien géré. (Photo : Courtoisie Camping Russeltown)

Quelques heures après l’annonce de la réouverture permise des campings, Diane Chamberland du Camping Russeltown à Saint-Chrysostome était «dans le jus».

« Oui, très occupés. Mais aussi très contents. Le téléphone ne dérougit pas. Certains nous ont demandé si on pouvait offrir dès cette fin de semaine. Mais non. On respecte les règles. On ouvre lundi. Pas cette fin de semaine », explique celle qui est propriétaire de l’endroit depuis six ans. « Ça va bien. Les gens aiment ça. Ils avaient hâte de revenir. Nous, c’est certain qu’on voyait l’été arriver et nous n’avions pas de date pour l’ouverture. C’était stressant », dit la sympathique dame.

Une ouverture particulière

En camping, la proximité, les liens d’amitié, les rassemblements sont légion. Cette fois, il faudra être prudent. Et respecter la distanciation. « Pour l’instant, pas question d’ouvrir les aires de jeu. Il faudrait surveiller les enfants constamment. Ni la piscine. De toute manière, c’est rare qu’elle soit ouverte en mai. Il fait exceptionnellement chaud. Mais habituellement, c’est plus vers la Saint-Jean-Baptiste. On va voir. Les règles ont le temps de changer », évalue Diane Chamberland qui a reçu des directives précises de Camping Québec. « Beaucoup de règles. Et nous allons les respecter. Ce serait plate en juillet de devoir fermer pour des niaiseries. Si tout le monde respecte ce qui est demandé, ça va bien aller. Nous ne voulons pas de cas sur le camping », prétend la dame.

Surveiller ses gestes

Du plexiglas à l’accueil. Une personne à la fois à la réception. Pas de rassemblements. « Nous avons une clientèle à risque. Nos saisonniers sont plus âgés pour certains. Et ce sont eux qui s’informent le plus. Ils ne veulent pas que nous laissions passer des gens à problème. Et nous allons demander aux gens d’utiliser le plus possible leurs propres toilettes dans les VR. Les douches aussi. Notre préposée au ménage sera très occupée tout l’été », glisse Diane Chamberland qui parle aussi de la relation humains-animaux.

« Nous sommes un camping qui accepte les animaux de compagnie. Donc les deux parcs à chiens devront être surveillés. Ce sera une personne à la fois. Et seulement les chiens de la même famille. Ils ne sont pas vecteurs du virus, mais on veut éviter que les gens arrêtent pour flatter les chiens et se trouver trop près des autres humains », affirme la propriétaire de Russeltown.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Lucie Baillergeon Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Lucie Baillergeon
Guest
Lucie Baillergeon

Bonjour, est ce que vous aller vérifier que les personnnes respectes les règlements ,
Et surveiller qu’il y est de la distanciation dans les rassemblements.
Merci .