Des travaux de 3,5 M$ s’imposent à la cocathédrale Saint-Antoine-de Padoue

Des travaux de 3,5 M$ s’imposent à la cocathédrale Saint-Antoine-de Padoue
(Photo : Gracieuseté)

Des rénovations se chiffrant à plus de 3,5 M$ devront être apportées à la cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue au cours des dix prochaines années. Une campagne de financement est lancée afin que se concrétisent ces travaux qui veilleront à la préservation d’un joyau du patrimoine québécois.

De juin à décembre, des travaux de restauration de plâtre seront réalisés; une opération de près de 900 000$, pour laquelle le Diocèse Saint-Jean-Longueuil a reçu une subvention du Conseil du patrimoine religieux du Québec. La somme ne couvre qu’une partie des travaux.

C’est en 2019-2020 que seront réalisés les travaux nécessitant les plus importantes sommes, soit 2,87 M$.

L’étanchéité générale du bâtiment, la fenestration, les murs de maçonnerie ainsi que les fondations et le parvis sont visés par la restauration.

«Nous croyons fermement que le patrimoine bâti est une responsabilité partagée entre tous les acteurs de notre communauté, expose le président d’assemblée de fabrique de la paroisse Saint-Antoine-de-Padoue Benoît Laganière. D’ailleurs, l’exemple récent du dramatique incendie à la Cathédrale Notre-Dame à Paris et plus près de nous la destruction de la Maison Boileau à Chambly nous rappellent l’importance de chérir et d’entretenir ce qui constitue notre patrimoine commun, notre identité commune, notre histoire commune.»

«Si nous voulons conserver ce précieux patrimoine pour les générations à venir, c’est ensemble, avec vous et maintenant que nous devons agir en démontrant notre solidarité.»

Un souper-bénéfice se tiendra au restaurant Messina (329, rue Saint-Charles), le 24 mai, sous la présidence d’honneur du député de Longueuil–Saint-Hubert Pierre Nantel. Il y prononcera une allocution sur la culture et le patrimoine.

Érigée en 1887, la Cocathédrale Saint-Antoine de Padoue, d’inspiration néo-gothique, a été nommée monument patrimonial en 1984. Le musée qu’elle abrite depuis 1998 réunit des pièces et artefacts, témoins de la richesse de notre histoire. C’est également en la Cocathédrale que repose la bienheureuse Marie-Rose Durocher.

Les billets du souper-bénéfice sont disponibles au coût de $200 par personne et un crédit d’impôt sur le montant de $145 est alloué.  Pour réserver: secrétariat de la paroisse 450 674-1549 poste 0 ou par télécopieur 450 674-7453.  Il est possible de se faire livrer son billet en laissant ses coordonnées.

Rens.:cocathedrale.ca

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
rene regnier Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
rene regnier
Guest
rene regnier

je pense que les personnes riches du vieux longueuil doivent faire preuve de generosité tout dons est bien sur deductible merci