Deux constats d’infraction et aucun « gros rassemblement » dans l’agglomération

Photo de Katherine Harvey-Pinard
Par Katherine Harvey-Pinard
Deux constats d’infraction et aucun « gros rassemblement » dans l’agglomération
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Les policiers du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) ont reçu 117 appels et remis deux constats d’infraction reliés à la COVID-19, du 21 au 27 décembre. 

Les constats ont été remis à une résidence et à un commerce, indique l’agente Mélanie Mercille au Courrier du Sud. Elle n’était pas en mesure de préciser quel était le montant des amendes, «mais normalement, quand c’est en lien avec la COVID, c’est 1 500$», dit-elle.

Des 117 appels, 50 ont été reçus du 24 au 26 décembre.

«Ce ne sont pas nécessairement des rassemblements, précise l’agente Mercille. Ça peut être quelqu’un qui ne porte pas son masque dans l’autobus ou dans l’épicerie.»

Elle ajoute qu’il ne s’est rien passé «de problématique» et qu’il n’y a pas eu de «gros rassemblement».

Cela dit, les policiers se sont rendus au commerce Oasis Surf, au DIX30, le 27 décembre à 16h. Ils y ont donné un avertissement concernant la distanciation physique. Sur place, on comptait une vingtaine de personnes, incluant les employés, informe l’agente Mercille. Elle ajoute que le commerce est considéré comme une piscine intérieure selon la loi, et donc qu’il peut être ouvert, tout en respectant certaines mesures comme le port du masque hors de la piscine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires