Actualités
Éducation

Deux étudiantes à la maîtrise s’illustrent dans un concours de vulgarisation scientifique

dimanche le 07 mars 2021
Modifié à 11 h 11 min le 05 mars 2021
Par Katherine Harvey-Pinard
Des étudiantes à la maîtrise originaires de l’agglomération se sont illustrées lors de la 4e édition du concours de vulgarisation scientifique de l’Association québécoise de la production et d’énergie renouvelable (AQPER) intitulé 3 minutes pour changer le monde, le 24 février. Au total, 12 étudiants de différentes universités québécoises ont partagé leur projet de recherche portant sur la transition énergétique du Québec. Le premier prix a été remporté par la Lambertoise Annie Pike, qui étudie à la Maîtrise en génie énergétique à Polytechnique Montréal. Sa présentation Chauffage urbain: Une solution pratique pour l'autonomie énergétique et la durabilité dans les communautés éloignées du Québec lui a valu une bourse de 1 500$ remise par Transition énergétique Québec. [caption id="attachment_109152" align="alignright" width="332"] Catherine St-Pierre Photo: Gracieuseté[/caption] Catherine Saint-Pierre, résidente de l’arr. de Greenfield Park, a quant à elle obtenu la troisième place ainsi qu’une bourse de 500$, également décernée par Transition énergétique Québec. L’étudiante à la Maîtrise en génie, énergies renouvelables et efficacité énergétique à l’École de technologie supérieure (ÉTS) a présenté son projet de recherche titré Valorisation de la chaleur rejetée par un centre de données de haute puissance au sein de l’ÉTS.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous