Discussion sur la réforme du mode de scrutin

Photo de Philippe Lanoix-Meunier
Par Philippe Lanoix-Meunier
Discussion sur la réforme du mode de scrutin
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Depuis près de 50 ans, on discute de réforme du mode de scrutin au Québec, mentionne le président de Mouvement démocratie nouvelle Jean-Pierre Charbonneau, en entrevue au Courrier du Sud. Ce grand projet a le potentiel d’améliorer grandement notre démocratie – mieux refléter le pluralisme politique, diminuer le cynisme de la population et faire en sorte que chaque voix compte vraiment au moment de l’élection.»

«Pour la première fois de son histoire, le Québec a déposé un projet de loi à cet effet, rappelle M. Charbonneau. Une étape sans précédent est donc franchie.»

«Le projet de loi pose cependant un certain nombre de défis, ajoute-t-il. Pour que la réforme puisse vraiment produire les effets positifs attendus et résulter en une Assemblée nationale vraiment à l’image de la volonté populaire, il faudra la bonifier.»

Jean-Pierre Charbonneau connaît très bien le système politique québécois, ayant été lui-même député, ministre et même président de l’Assemblée nationale. Il estime que notre système électoral actuel est «injuste» et «pas équitable». Un mode de scrutin mixte serait plus adéquat, selon lui.

Jean-Pierre Charbonneau

«Nous avons récolté de nombreux témoignages de citoyens et d’élus de pays qui ont changé leur mode de scrutin pour la proportionnelle, indique-t-il. Ils sont presque unanimes: il y a maintenant plus de collaboration entre les différents partis et élus. Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de débats houleux et de confrontations; ce n’est pas le paradis assuré, loin de là. Mais les gens au pouvoir sont moins baveux, moins arrogants. Ils abusent moins de leur pouvoir parce qu’il dépend de la collaboration avec les autres partis. L’objectif est de rendre les échanges moins acrimonieux.»

Les consultations devant la commission parlementaire sur le projet de loi 39 établissant un nouveau mode de scrutin doivent s’amorcer le 22 janvier.

Une conférence sur la réforme du mode de scrutin organisée par Mouvement démocratie nouvelle se tiendra le 24 janvier, à 19h30, au Bistro Le 3e lieu, situé au 213, rue Saint-Jean, dans l’arr. du Vieux-Longueuil.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des