Culture

Dominique Beauséjour-Ostiguy : premier album uniquement de ses créations

le jeudi 23 février 2023
Modifié à 15 h 44 min le 20 février 2023

Le pianiste Jean-Michel Dubé et le violoncelliste Dominique Beauséjour-Ostiguy. (Photo: Gracieuseté)

Le violoncelliste professionnel Dominique Beauséjour-Ostiguy s’est allié avec le pianiste Jean-Michel Dubé pour sortir un premier album consacré uniquement à ses œuvres originales, Aux Deux Hémisphères.

Ces deux hémisphères sont, chez le Longueuillois, ses deux sources d’inspiration et pôles de sa personnalité musicale que sont le lyrisme et le tourment de la musique postromantique russe et l’énergie rythmique de la musique tango argentine.

«Mes compositions alternent fréquemment entre l’introversion (douceur, lyrisme, tourment, musique planante, minimalisme) et l’extraversion (puissance sonore, musique rock, rythmes éclatants, exaltation), de manière à créer une musique à saveur cinématographique avec beaucoup d’intensité et de contrastes», décrit Dominique Beauséjour-Ostiguy.

Le titre évoque aussi la dualité entre le piano et le violoncelle, deux instruments pour lesquels il lui est naturel d’écrire, lui qui a fait ses débuts en musique au piano. 

Cet opus enregistré en décembre 2021 à la Salle de concert du Domaine Forget compte Sonate pour violoncelle et piano nº1 en fa mineur, une pièce écrite en 2014 – alors que Dominique Beauséjour-Ostiguy n’avait que 19 ans –, suivie de l’Hymne à la nature. 

Le confinement de 2020 a donné lieu à une grande période créative, de laquelle a émergé Do Mi Si La Do Ré (qui lui a valu le 3e grand prix artistique du concours de composition Domicile Adoré), Voltige et Sonate pour violoncelle et piano nº2 en sol mineur.

Le musicien qui a remporté le Prix d’Europe 2018, le Prix Choquette-Symcox 2021 et le Prix Peter Mendell 2017 assure la production et la direction artistique de l’album.

Il est membre fondateur du Trio de l’Île et du Quatuor Andara. (A.D.)

 

ht

Dernières nouvelles