Actualités
Santé

Dre Maryse Guay reçoit le prix hommage de l’Association des spécialistes en médecine préventive du Québec

jeudi le 06 mai 2021
Modifié à 11 h 13 min le 06 mai 2021
Par Ali Dostie

Médecin spécialiste à la Direction de la santé publique (DSP) de la Montérégie, Dre Maryse Guay a reçu le prix hommage de l’Association des spécialistes en médecine préventive du Québec (ASMPQ). Cette récompense honore tout particulièrement les réalisations des cinq dernières années de celle qui est aussi directrice scientifique du Centre de recherche Charles-Le Moyne–Saguenay– Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS) depuis 2017. Elle est ainsi la troisième femme et 21e récipiendaire du prestigieux prix, que l’actuel directeur national de la Santé publique Horacio Arruda a par ailleurs reçu en 2012. Aux yeux de la Dre Guay, ce prix hommage est un grand honneur et témoigne d’une grande marque de confiance à son égard. «C’est aussi un beau cadeau inattendu, car ce sont mes collègues qui ont posé ma candidature, dont plusieurs ont été de mes étudiants, relate la Longueuilloise. En ces temps tellement occupés pour tous mes collègues en santé publique, qu’ils aient pris le temps de faire les démarches pour poser ma candidature, c’est encore plus touchant. Je suis très émue.» «Les occasions de se faire dire que ce qu’on fait est apprécié sont plutôt rares. C’est donc toute une occasion qui tombe à point après plus d’un an de travail intense et sans relâche dans cette pandémie», poursuit-elle. Professeure titulaire à la Faculté de médecine et des sciences de la santé, au département des sciences de la santé communautaire à l’Université de Sherbrooke, la Dre Guay se dit très touchée des messages qu’elle a reçues à la suite de l’annonce de ce prix. Plusieurs l’ont félicitée et ont témoigné de la différence qu’elle a su faire dans leur parcours.

«À un peu plus d’un an de ma retraite, c’est un bon coup de pouce qui me dit qu’il faut continuer pour être à la hauteur de l’honneur et de la confiance qu’on m’a donnés.» Dre Maryse Guay
Selon le président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Centre Richard Deschamps, son engagement et son leadership professionnel dépassent largement les limites de la Montérégie. «En plus de contribuer au rayonnement de la médecine préventive en santé publique, la Dre Guay est un modèle inspirant pour ses pairs. Elle a su partager sa passion à plusieurs cohortes de médecins résidents, partage-t-il. C’est avec beaucoup de fierté que je vois son œuvre ainsi récompensée. L’apport de la Dre Guay au sein de notre établissement est considérable.» Année chargée Au cours de la dernière année, Maryse Guay a entre autres travaillé avec l’équipe Milieux de vie de la Direction de santé publique à la prévention et au contrôle de la COVID-19 dans les CHSLD et les RPA. «Depuis décembre, je travaille exclusivement à la campagne de vaccination contre la COVID-19, tant au régional qu’au provincial», détaille-t-elle. À titre de membre du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ), elle a donné les grandes lignes de la campagne et a contribué à la rédaction des avis du CIQ. Elle a aussi œuvré à divers aspects relatifs à l’organisation des services de vaccination contre la COVID-19 à l’échelle provinciale. «Au palier régional, je collabore avec les collègues des trois CISSS de la Montérégie concernant divers aspects comme la promotion de la vaccination, la formation de professionnels ou l’organisation des services de vaccination», décrit-elle. Au début de la pandémie, la médecin spécialiste a veillé à la formation et la supervision des externes formés pour réaliser des enquêtes épidémiologiques. Recherche sur la vaccination Au centre de recherche CSIS, la Dre Guay a contribué à la gestion en lien avec la COVID-19 et au soutien à la réalisation de projets de recherche, dont des projets cliniques sur la COVID-19. Le recrutement de chercheurs s’est continué malgré la pandémie, «car le développement du Centre de recherche est encore important, particulièrement dans le contexte où la mission universitaire du CISSS se précise avec la formation des étudiants en médecine dès la première année, et ce, à compter de septembre 2022», explique-t-elle. Les travaux de recherche de la Dre Maryse Guay visent l’évaluation des programmes, plus particulièrement ceux de vaccination ainsi que l’organisation des services de vaccination. Ses projets concernent les programmes de vaccination des enfants, des adolescentes (VPH) et des adultes (influenza, pneumocoque). Elle s’intéresse également aux registres d’immunisation, couvertures vaccinales et stratégies pour les améliorer. En 2019, elle a coécrit un ouvrage sur les hésitations et fausses croyances qui persistent face à la vaccination, La santé publique à une ère marquée par le doute – Origines religieuses et culturelles de l’hésitation des Canadiens face à la vaccination.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous

Dernières nouvelles