En toute connaissance…

CISSS de la Montérégie-Est
En toute connaissance…

Depuis les dernières semaines, on entend beaucoup parler de santé mentale, de suicide ou de dépendance. La situation actuelle vécue durant de la pandémie de la COVID-19 a un impact non négligeable sur de multiples facteurs de risque associés au suicide (perte d’emploi, isolement social, difficultés financières, etc.) ou à une problématique de santé mentale.

Selon une étude de l’Association canadienne de la santé mentale, en 2019, 2,5% des Canadiens avaient indiqué avoir eu des pensées suicidaires au cours de l’année précédente. Par comparaison, la nouvelle enquête révèle qu’en mai 2020, en plein cœur de la pandémie de la COVID-19, une personne sur 20 (6%) au Canada avait récemment eu des pensées ou envies suicidaires en raison de la pandémie.

De façon générale, le stress lié à la pandémie qui se prolonge depuis plusieurs mois peut aussi avoir un impact sur les habitudes de vie, de consommation, de jeux et même sur un usage excessif ou inadéquat d’internet.

Faits et chiffres 

Les données de l’Enquête québécoise sur le cannabis réalisée en 2019 indiquent que 16% des Québécois de 15 ans et plus ont consommé du cannabis au cours des 12 mois qui ont précédés l’enquête, les hommes en ont consommé en plus grande proportion que les femmes (20% contre 13%). Les jeunes adultes de 18-24 ans demeurent le groupe d’âge où l’on retrouve la plus grande proportion de consommateurs de cannabis (38%). (Source: INSPQ)

Les données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes révèlent que 26% des Québécois de 12 ans et plus ont consommé que l’alcool de façon excessive, les hommes en plus grande proportion que les femmes (30% contre 22%). (Source: INSPQ)

Des statistiques qui portent à réfléchir et surtout à agir

Une période comme celle de la pandémie peut amener son lot d’incertitudes, de questionnements et de remises en question. Il est important de prendre du temps pour soi, mais aussi de prendre le temps de réaliser qu’on peut avoir besoin d’aide.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est offre plusieurs services d’aide à la population pour répondre à divers types de besoins, que ce soit en dépendance ou pour une problématique de santé mentale. N’hésitez pas à contacter l’Accueil psychosocial de votre CLSC ou composez le 811 pour parler à quelqu’un.

Plusieurs services existent pour vous ou pour l’un de vos proches si vous avez besoin d’aide.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires