Enfants autistes en services de garde: un guide lancé pour mieux collaborer

Photo de Vanessa Picotte
Par Vanessa Picotte
Enfants autistes en services de garde: un guide lancé pour mieux collaborer
Ce guide marque un jalon important dans l’amélioration en milieu de garde de l’intégration des enfant ayant un trouble du spectre de l’autisme. (Photo : Gracieuseté)

Les intervenants de la petite enfance de la Montérégie peuvent désormais compter sur le nouvel outil Au-delà des différences, ICI on collabore!, un guide pour favoriser la collaboration et le partenariat entre les services éducatifs à la petite enfance et les services de réadaptation spécialisées pour l’intégration des enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Le guide a été présenté à des dizaine d’intervenants de la petite enfance et des services de réadaptation spécialisés, le 23 septembre.

Une collaboration entre le Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) Montérégie-Ouest et le Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie (RCPEM) a mené à la création de ce guide.

«Je suis fière de voir nos équipes faire preuve d’audace afin que nos enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme puissent bénéficier des meilleures interventions possibles, a mentionné la présidente directrice adjointe du CISSS Montérégie-Ouest Céline Rouleau, lors de la présentation du guide. Il témoigne de la volonté de consolider le partenariat entre nos deux réseaux afin de pouvoir offrir le meilleur à nos enfants.»

La Table de concertation pour l’intégration des enfants handicapés en services de garde de la Montérégie, dont font partie plusieurs partenaires, cherche des solutions ou des ressources pour dénouer des situations liées à l’intégration d’enfants porteurs de handicaps ou de difficultés comportementales. Les représentantes de cette Table ont d’ailleurs profité de la présentation du guide pour souligner qu’il permettra aux intervenantes des deux réseaux de mieux se connaître et de relever ensemble les défis propres à l’application du programme d’Intervention comportementale intensive (ICI) en service de garde.

«Malgré la volonté de nos milieux et tous les efforts qui sont menés de part et d’autre, nous restons vivement préoccupés par la situation que vivent les enfants besoins particuliers, a précisé la responsable du dossier du RCPEM Sylvie Melsbach.  Oui, d’année en année, les actions sont de plus en plus concertées entre le milieu de la petite enfance et le milieu des services de réadaptation spécialisés. Toutefois, il restera toujours beaucoup à faire et à réfléchir pour bien arrimer nos expertises et nos actions.»

(Source: Regroupement des centres de la petite enfant de la Montérégie)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des