Enseigner, c’est aimer être avec les autres

Enseigner, c’est aimer être avec les autres
(Photo : Gracieuseté)

Enseigner, c’est aimer être avec les autres. C’est ce qui fait la magie de ce métier: être en contact avec des jeunes qui sont là, devant nous, avec nous. C’est d’ailleurs cet aspect de notre vie en classe qui me manque le plus: le contact avec les élèves.

Chacun chez soi, c’est plus difficile de se sentir ensemble. Chacun chez soi, c’est plus difficile de comprendre ce que nos élèves vivent. Chacun chez soi, c’est plus difficile de profiter avec nos élèves de leurs bonnes journées, et d’être là pour eux dans les temps moins faciles.

Il va sans dire que ce constat peut sembler négatif, mais il en est en fait tout autrement. Force est de constater que, malgré les difficultés occasionnées par la situation, le milieu de l’éducation sait se mobiliser pour créer ce contact avec les élèves, malgré la distance. Je ne peux qu’être fier de ce que nous faisons pour soutenir et aider les jeunes à passer à travers ces temps cahoteux. Nous sommes nombreux, tout le personnel en fait, à mettre la main à la pâte et à faire tout en notre pouvoir pour aider nos élèves à retrouver un semblant de normalité dans toute cette situation.

Et il y a eux, les élèves. Pas facile de travailler quand les parents ont des réunions toute la journée. Pas facile d’être de bonne humeur durant les visioconférences quand les derniers mois ont été passés enfermés. Pas facile de rester motivé quand la chaleur et la fin de l’année approchent, et qu’on a juste envie de mettre ce printemps derrière nous.

Ainsi, la chose qui vaut le plus la peine d’être dite, c’est merci. Merci à mes collègues enseignants et à tout le personnel de l’école qui travaille d’innombrables heures pour offrir aux élèves les services qu’ils méritent. Merci aux parents qui nous aident à motiver leurs enfants pour qu’ils voient que malgré tout, l’école, c’est une priorité. Et surtout, merci aux élèves qui viennent nous rencontrer, nous parler, oui des travaux scolaires, mais de bien plus également. Merci à vous de garder bien vivant ce contact humain si cher aux enseignants.

L’année prochaine est un territoire nouveau. Mais nous serons là, et vous aussi. Et ce chemin, nous le ferons comme celui qu’on a fait ce printemps : ensemble.

Vincent Côté, enseignant d’univers social et d’éthique et culture religieuse
5e secondaire
Collège Notre-Dame-de-Lourdes

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des