Culture

Eric Lussier de retour sur scène dans Le Livre magique

jeudi le 25 novembre 2021
Modifié à 9 h 39 min le 26 novembre 2021
Par Steve Martin

Incarnant le personnage d’Aladin dans Le Livre magique, Eric Lussier a l’opportunité de chanter la pomme à la belle Jasmine. (Photo : Gracieuseté – Kabouki Productions)

Si on peut dire une chose d’Eric Lussier, c’est qu’il n’a pas peur d’explorer de nouvelles avenues afin d’amener sa carrière un peu plus loin. Après avoir participé à La Voix et avoir fait partie de l’équipe d’En direct de l’univers, après s’être fait les dents dans le monde de la comédie musicale et après avoir foulé la scène en Europe ainsi qu’aux États-Unis, le Longueuillois a décidé de se lancer dans la production de spectacles.

Durant le temps des Fêtes, la boîte Kabouki Productions, qu’il a créée avec ses complices, présente Le Livre magique, un spectacle jeunesse qui propose aux petits un voyage dans le monde du conte, tout en couleurs, en costumes et en musique, bien évidemment.

«C'est comme si j'avais profité de ce temps de pause de la pandémie, raconte celui qui a lancé son premier single Oublie tout il y a trois ans. Je venais de monter sur scène à une trentaine de reprises en France. Quand la COVID-19 est arrivée, je me suis dit que c’était le moment idéal pour créer. Le domaine culturel a été touché durement, mais on savait que ça allait revenir et qu’il y aurait alors un manque sur le marché.»

Eric Lussier (Photo : Gracieuseté – Julie Soto)

Bientôt un premier album

Malgré cette incursion dans la production qui lui permettra de monter quelques projets qu’il avait en tête, le chanteur insiste sur le fait que sa carrière solo demeure sa priorité.

«Nous allons terminer les représentations du Livre magique à la fin du mois de décembre et j’entre en studio tout de suite en janvier, pour travailler sur mon premier album, enchaîne-t-il. J’ai un nouveau réalisateur, un nouveau compositeur et une toute nouvelle équipe autour de moi. C’est la prochaine étape. Je veux vraiment présenter un nouveau single au printemps pour que ça joue à la radio durant l’été. Après, tout sera entre les mains du public!»

Dans les babouches d’Aladin

Quant au Livre magique, même si le spectacle puise dans des contes internationaux bien connus, le Longueuillois tient à préciser que la production est une affaire on ne peut plus québécoise.

«Le monteur, la chorégraphe sont Québécois, l’équipe à la mise en scène aussi, précise-t-il. Nous voulions créer un spectacle d’envergure pour un public familial. C’était important pour nous de monter une création de qualité supérieure. C'est rare qu'on a l’occasion de voir sur scène six comédiens et chanteurs professionnels qui ont un individuellement de beaux parcours et tout ça, dans un spectacle de 60 minutes remplies de bonheur et de magie.»
Le producteur ajoute par ailleurs que si le fait de présenter le spectacle au Théâtre Saputo représentait un pari, la vente de billets a tôt fait de l’apaiser.

«Ça se passe bien, on est super contents. C’était vraiment important pour nous de de choisir le bon endroit pour présenter notre production. C’est tellement beau de voir l’émerveillement dans les yeux des enfants. Même avec la vidéo promotionnelle, on voit leur réaction tout de suite, alors on sait que ça va être une réussite!» conclut-il. 

Pour plus d’information sur Le Livre magique ou pour se procurer des billets : kaboukiproductions.com.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous