Forte croissance des prêts numériques dans les bibliothèques municipales

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Forte croissance des prêts numériques dans les bibliothèques municipales
(Photo : Gracieuseté - Hind Bouzenoun)

Alors que le gouvernement a annoncé l’ouverture des bibliothèques pour le 29 mai, les usagers n’ont pas perdu leurs habitudes de lecture, grâce au prêt numérique qui a gagné en popularité.

De mars à mai, 5867 prêts numériques ont été enregistrés à la bibliothèque de Brossard Georgette-Lepage; une hausse de 87,5%.

Le nombre de connexions aux diverses ressources en ligne (revues et journaux, bases de données, ressources en généalogie, formation en ligne) a aussi augmenté, pour dépasser les 12 000 connexions en six semaines.

Si la fermeture de la bibliothèque a créé un contexte «peu propice» abonnements, 575 Brossardois se sont néanmoins abonnés à la bibliothèque entre mars et le 12 mai, soit une proportion de 20% des abonnements effectués à pareille date l’an dernier.

«Ce taux d’acquisition est jugé positif si on considère que bien des nouveaux abonnements s’effectuaient en complément d’une visite à l’hôtel de ville ou lors de nos différentes activités d’animation – toutes annulées en raison de la pandémie – qui permettaient de promouvoir les autres services de la bibliothèque», expose la chef de services à la direction des communications de la Ville de Brossard Manon Lacourse.

Dans le réseau des bibliothèques de Longueuil, le prêt numérique a bondi de 46% par rapport à l’an dernier.

Par ailleurs, une programmation numérique virtuelle inclut entre autres un club de lecture en direct, des heures du conte, des bricolages et des capsules technos du Pixilab. Des suggestions de lectures et d’activités pour tous les âges sont aussi proposées.

C’est toutefois à Saint-Lambert que l’engouement pour le livre numérique est le plus marqué. La moyenne mensuelle d’emprunts de livre numérique est passé de 275 à 600, soit une hausse de 118%. Les prêts de magazines ont grimpé de 35%. De nombreuses ressources en ligne (journaux, revues, documentaires, cours en ligne, ressources pédagogiques) sont aussi disponibles.

Plus de livres… numériques

Pour répondre à la demande, les villes ont fait l’acquisition de livres numériques supplémentaires.

«En seulement cinq mois, l’acquisition de livres numériques a rejoint l’inventaire annuel total de l’année 2019», soulève Manon Lacourse, de la Ville de Brossard.

En date du 21 mai, on compte 1123 nouveaux livres acquis en 2020, comparativement à 1082 en 2019.

La Ville de Longueuil a aussi bonifié la collection de livres numériques de plusieurs exemplaires de best-sellers, de livres jeunesse, de livres audionumériques et de livres en anglais.

Vers une ouverture

L’annonce gouvernementale de vendredi dernier donne le feu vert aux municipalités pour ouvrir  les bibliothèques dès le 29 mai, sous certaines conditions. Seul le comptoir de prêts sera par exemple accessible. Les usagers ne pourront pas circuler dans les allées.

Les villes dévoileront au cours des jours à venir la façon dont se déroulera la réouverture de leurs bibliothèques respectives.

Des villes comme Saint-Constant et Sainte-Catherine offraient déjà le service de prêts sans contact, au moyen de la livraison à l’auto. Un type de service qui n’était pas offert dans les bibliothèques du territoire du Courrier du Sud.

À Saint-Lambert, on affirmait la semaine dernière étudier cette possibilité du prêt sans contact, tout en attendant les directives de la santé publique. «Certaines informations concernant la COVID-19, dont la durée de vie du virus sur des documents en divers matériaux tels que ceux des bibliothèques, demeurent incertaines», a indiqué l’agente de communications Camille Rochon.

La Ville de Longueuil mentionnait aussi travailler à l’élaboration d’un plan de reprise des services de bibliothèque en plusieurs étapes.

 

 

Des ressources supplémentaires

-La plateforme QuoiLire.ca permet aux citoyens de toutes les municipalités membres du Réseau BIBLIO de la Montérégie d’obtenir rapidement en ligne, de multiples suggestions de lecture, par le biais d’un formulaire en ligne, des listes thématiques de lecture ou des capsules vidéo.

La plateforme QuoiLire.ca sera offerte tout au long de la période de confinement ou jusqu’au retour normal des activités des bibliothèques. Toutefois, il n’est pas exclu qu’elle puisse être maintenue dans le futur.

-La plateforme PRETNUMERIQUE.CA, utilisée par plus de 1000 bibliothèques publiques au Québec, propose gratuitement aux abonnés au-delà de 950 000 livres. Elle est désormais disponible grâce à une application de lecture dédiée, en format iOS (Apple) et Android.

-Les services en ligne de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) sont aussi offerts gratuitement à tous les Québécois

(Source: Association des bibliothèques publiques du Québec)

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des