Gestion des demandes d’asile : Denis Trudel demande plus de transparence

Gestion des demandes d’asile : Denis Trudel demande plus de transparence
(Photo : Gracieuseté)

Le député de Longueuil-Saint-Hubert Denis Trudel, ainsi que le chef du Bloc Québécois Yves-François Blanchet ont tous deux exigé que le gouvernement fédéral soit transparent dans sa gestion des demandes d’asile dans ce contexte de pandémie.

«Mme Freeland et M. Trudeau ont affirmé [le 22 avril] que le décret entré en vigueur à minuit ne comportait pas de changement à la situation des demandeurs d’asile. Or, c’est inexact, affirme M. Blanchet. Avec ce nouveau décret, des réfugiés pourront entrer au Canada entre autres pour y rejoindre leur famille. Ce n’était pas le cas jusqu’à hier. Les gens ont besoin de savoir que leur gouvernement leur dit la vérité.»

Denis Trudel juge qu’Ottawa doit dire à combien de demandeurs se prévalant de ce nouveau décret il s’attend. «Quelques dizaines et quelques centaines sont des choses très différentes. Quelles seront les directives données aux agents des services frontaliers? Une clarification s’impose, surtout si ces modifications entrainent une pression supplémentaire sur le système de santé québécois, si elles constituent une menace à la santé et à la sécurité des douaniers et si elles posent un risque supplémentaire de propagation de la COVID-19.»

M. Blanchet questionne le choix du gouvernement de payer l’hôtel à ces demandeurs durant la nécessaire quarantaine. «Nous sommes d’accord, mais pourquoi a-t-il alors refusé de le faire pour les travailleurs agricoles étrangers, laissant cette charge à des entrepreneurs qui n’ont ni l’expertise ni les installations?».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des